Tunisie : Annulation des passeports diplomatiques de Ben Ali, des Trabelsi et de membres de sa famille

Par : Hamza

Selon l’agence TAP, le ministère des Affaires étrangères a engagé plusieurs
mesures à l’encontre de Ben Ali, de son épouse et de plusieurs membres de sa
famille :

1 – Informé, le 22 janvier 2011, toutes les représentations diplomatiques
tunisiennes à l’étranger de l’ouverture d’une enquête contre l’ancien président
tunisien, son épouse et les membres de leurs familles.

Ces représentations ont été chargées d’intervenir auprès des autorités
compétentes dans les pays d’accréditation pour prendre les mesures
conservatoires nécessaires au sujet des biens qui pourraient être en possession
des personnes sus-indiquées, dont des comptes bancaires, des avoirs financiers,
des actions, des parts dans des sociétés et des biens mobiliers et immobiliers
ainsi que pour les geler et interdire leur circulation.

2 – Depuis le 22 janvier 2011 jusqu’au 30 janvier 2011, 16 commissions
rogatoires ont été émises auprès des pays frères et amis.

3 – Considérant les listes de noms incluses dans les commissions rogatoires, le
ministère des Affaires étrangères a procédé, à compter du 26 janvier 2011, à la
révocation des passeports diplomatiques de l’ancien président et de son épouse
ainsi que de tous ceux dont le nom figure dans les listes précitées.

Selon la même source, plusieurs passeports diplomatiques délivrés aux membres de
la famille du président déchu et à d’anciens responsables ont été également
annulés. Le nombre total des passeports diplomatiques annulés s’élève jusqu’à ce
jour à 48 passeports.
A noter que les passeports diplomatiques sont considérés immédiatement et
définitivement non valides, dès l’émission d’une note diplomatique aux pays
étrangers à cet effet.

4 – En concrétisation de la décision du gouvernement d’opérer un mouvement dans
le corps diplomatique, il a été mis fin, à partir du 29 janvier 2011, à la
mission de plusieurs ambassadeurs et consuls généraux de la République
tunisienne à l’étranger.