Dans un communiqué publié l’après-midi de mardi 8 octobre, à la suite d’une réunion au siège de l’UTICA, le Quartet – Prix Nobel de la Paix – (UGTT, UTICA, LTDH, ONAT) appelle les membres de la nouvelle Assemblée à faire de sorte à accélérer la mise en place d’un nouveau gouvernement compte tenu de la gravité de la situation économique et sociale du pays.

Les membres du Quartet appellent l’ISIE à assumer ses responsabilités et à prendre les mesures nécessaires face aux multiples infractions électorales observées lors du 1er tour de l’élection présidentielle et lors des élections législatives.

Le Quartet exhorté à cet effet l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à prendre les mesures nécessaires contre les violations commises.

Par ailleurs, les quatre organisations se disent préoccupées par la situation de l’un des candidats pour le deuxième tour de la présidentielle, en référence au président du parti “Au cœur de la Tunisie” (Qalb Tounès), Nabil Karoui, placé en détention depuis le 23 août 2019 pour suspicions de blanchiment d’argent.

Le Quartet estime que la situation de Nabil Karoui l’a privé de son droit de mener une campagne électorale dans des conditions normales, soulignant l’impératif de respecter la loi électorale et le principe de l’égalité des chances.

Il appelle également les électeurs à se présenter en masse aux bureaux de vote et à exercer leur droit au moment où les craintes d’enregistrer de faibles taux de participation au deuxième tour de la présidentielle, prévue dimanche 13 octobre 2019, persistent.

Les quatre organisations ont félicité les partis qui ont gagné la confiance des Tunisiens et Tunisiennes avant l’annonce des résultats officiels par l’ISIE.

La réunion du Quartet s’est déroulée en présence du secrétaire générale de l’UGTT, Noureddine Taboubi, du président de l’UTICA, Samir Majoul, du président de la LTDH, Jamel Msallem, et du bâtonnier de l’Ordre des avocats, Ibrahim Bouderbala.

Télécharger (PDF, Inconnu)