17 janvier – UTICA / Congrès

Samir Majoul succède à Wided Bouchamaoui à la tête de l’UTICA lors des travaux du 16ème Congrès national de l’UTICA.

23 janvier- Tunisie / Union Européenne /impôts

La Tunisie est retirée de la “liste noire des juridictions fiscales  non coopératives” de l’UE et déplacée avec huit juridictions de l’annexe I des conclusions (juridictions non coopératives) à l’annexe II (coopération en ce qui concerne les engagements pris).

25 janvier – Tunisie / BAD

La Banque africaine de développement (BAD) accorde à la Tunisie un crédit de 122 millions d’euros (environ 361 millions de dinars) afin de contribuer au financement du projet du pont de Bizerte dont le coût total s’élève à 750 millions de dinars (MDT). L’accord relatif à ce crédit qui est remboursable sur 19 ans, dont 7 ans de grâce.

La Tunisie a déjà mobilisé pour ce projet 123 millions d’euros (364 MDT), obtenus auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI), outre une contribution de l’Etat de 32,3 millions d’euros (95 MDT).

30 janvier – Classement :

La Tunisie est classée à la 70ème place sur 115 Etats dans l’indice sur le budget ouvert, élaboré tous les deux ans par l’Organisation internationale pour le Partenariat Budgétaire (IBP), dans le cadre d’un programme de recherche en collaboration avec le département des études et de la documentation de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

La Tunisie a enregistré 39 points, soit une régression de 4 rangs par rapport aux résultats de 2015.

31 janvier – 1er février : Tunisie/France

Le président français Emmanuel Marcon effectue à Tunis une visite d’Etat de deux jours, à l’invitation de son homologue Béji Caïd Essebsi.

Signature de huit accords de coopération entre la Tunisie et la France qui couvrent les domaines de la défense, de la sécurité, de la Justice, de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique, de la formation professionnelle, de la culture, le développement économique et l’initiative privée ainsi que la gouvernance dans le secteur public

7 février : Tunisie/UE/ Terrorisme

Parlement européen : Tunisie figure désormais sur la liste noire des Etats susceptibles d’être fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme

BCT :
Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, décide d’appliquer les mesures de limogeage de Chedly Ayari, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), suggérant de nommer à sa place Marouane Abassi.

Le 14 Février, le Gouverneur de la BCT Chadli Ayari présente sa démission au chef du gouvernement.

Le 15 février, Marouane El Abassi obtient le vote de confiance de l’ARP et devient 13ème gouverneur de la BCT.

Taux d’inflation
INS : Hausse du taux d’inflation à 6,9% au cours du mois de janvier 2018 contre 6,4% en décembre 2017.

13 février : Tourisme

Après 3 ans d’interruption, le voyagiste britannique Thomas Cook reprend ses voyages vers la Tunisie via l’aéroport international Ennfidha-Hammamet et ce après le ministère des affaires étrangères britannique a levé ses restrictions de voyage vers la Tunisie, en juillet 2017.

22 février : Corruption/Classement
Selon l’indice de perception de la corruption de l’année 2017 publié par l’organisation Transparency International, l’INLUCC, la Tunisie obtient 42 points sur 100 et se place au 74e rang sur un total de 180 pays, enregistrant un point de plus par rapport au classement de l’année dernière.

24 février : Régions/développement

Un ensemble de décisions en faveur du gouvernorat de Gafsa couronnent la réunion entre une délégation du gouvernement, de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) ainsi que des députés de la région, il s’agit notamment de décider la création immédiate de 7 mille opportunités de travail dont 2100 au sein de la CPG et de la société de l’environnement dès la reprise de l’activité.

Les villes de production de phosphates dans le bassin minier dont Redayef, Oum Larès, Métlaoui et Mdhilla enregistrent depuis le 20 janvier dernier des mouvements de protestation provoquant une paralysie totale des activités de la compagnie. Ces protestations ont éclaté après la proclamation des résultats du concours pour le recrutement de 700 agents d’exécution au sein de la CPG.

28 février : Tunisie/ Monde arabe/Enseignement

le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) accorde son accord de principe pour l’octroi à la Tunisie d’une somme de 400 millions de dinars pour financer un projet de développement du secteur de l’enseignement primaire qui prévoit la construction de 50 nouvelles écoles et l’extension de 2000 autres
Il est, également, prévu de restaurer 800 établissements primaires et de fournir du mobilier et des équipements scolaires à la plupart des écoles.

5 mars : Taux directeur
Le Conseil d’Administration (CA) de la Banque centrale décide d’augmenter le taux directeur de la BCT de 75 points de base le portant ainsi de 5% à 5,75% l’an.

Cette action vise à faire face à des risques réels d’une poursuite de l’inflation en 2018, ayant déjà atteint 7,1% au mois de février contre 4,6% au même mois de l’année 2017 et 5,3% en moyenne en 2017.

Le 13 juin, La BCT relève son taux d’intérêt directeur de 100 points de base à 6,75%.

Le 14 juin, L’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (APTBEF) décide la suspension de l’application de l’augmentation du taux d’intérêt directeur de la BCT, sur les crédits d’acquisition et de construction de logements.

6 mars : Tunisie /BAD

La Tunisie et la BAD signent un accord en vertu duquel la Tunisie abritera le centre régional de la BAD pour l’Afrique du Nord. Ce bureau régional couvrira l’Egypte, la Libye, l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.

Le 26 juillet, l’ARP adopte le projet de loi relatif à la création du bureau régional de développement de la BAD en Tunisie.

15 mars : Classement

Moody’s dégrade la note souveraine de la Tunisie de B1 à B2. La perspective a été changée de négative à stable.

Moody’s abaisse également, la note de la dette libellée en devises de la Banque centrale de Tunisie (BCT), de B1 à B2 et ramène la perspective de négative à stable, en plus de la dégradation du ratio de la dette non garantie de B1 à B2

1-5 avril : Tunisie/BID

Tenue de la 43ème Réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la BID en Tunisie.

La Tunisie signe avec le groupe de la BID, un document de partenariat stratégique pour la période 2018-2020, et cinq accords de crédit portant sur des projets de transport de l’électricité, de construction de deux hôpitaux régionaux, de financement du commerce extérieur et de garantie de l’investissement, outre un don au profit des régions frontalières de la Tunisie.

2 avril: Start-up/ Loi

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) adopte en séance plénière, le projet de loi relatif à la promotion des start-up, le “start-up Act“.

Un projet de loi relatif à la promotion des start-up qui vise à développer le cadre juridique et à financier régissant l’activité des jeunes entreprises novatrices dans le secteur des nouvelles technologies.

6 avril : Balance commerciale

Le taux de couverture de la balance commerciale tunisienne gagne 7,6 points durant le premier trimestre 2018, passant à 73,6%, contre 66% durant la même période de l’année dernière.

Une légère baisse du déficit commercial, lequel a atteint 3,655 milliards de dinars durant le premier trimestre de 2018 contre 3,878,9 milliards de dinars durant la même période de 2017.

10 avril : BEI

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) adopte en plénière un projet d’accord de crédit avec la Banque européenne d’investissement (BEI) d’une valeur de 166 millions d’euros (481 millions de dinars) destiné au financement du premier tronçon de l’autoroute du centre reliant Sbikha (Kairouan) à Jelma (Sidi Bouzid) sur une longueur de 99 kilomètres (km).

Le crédit sera remboursé sur 30 ans, dont 4 années de grâce et un taux d’intérêt variable.

2 mai : Régions/Eau

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, donne le coup d’envoi à Djerba, de la première station de dessalement d’eau de mer en Tunisie.

Cette station permettra à l’île de couvrir ses besoins en eau, ainsi que de réduire le déficit hydrique dans le sud du pays et d’améliorer la qualité de l’eau dans le gouvernorat de Médenine

3 mai : Notation

Démarrage officiel de l’activité de l’agence de notation tunisienne “PBR Rating” lors de la signature d’une convention de parrainage entre l’association professionnelle tunisienne des banques et établissements financiers et cette agence.

Elle opérera dans un premier temps en Tunisie, avant de couvrir le reste de l’Afrique du nord, à compter de septembre, en commençant par le Caire et Casablanca

5 Mai : Inflation

l’Institut National de la Statistique (INS) : Le taux d’inflation poursuit sa tendance haussière pour atteindre 7,7%, au mois d’avril 2018, contre 7,1% en février 2018 et 7,6% en mars 2018.

15 mai : Croissance

La Tunisie enregistre un taux de croissance de 2,5%, au premier trimestre 2018, par rapport au même trimestre de 2017 et de 1,0% par rapport au dernier trimestre de l’année 2017, selon les indications de l’Institut National de la Statistique (INS).

28 mai : Classement

La Tunisie classée parmi 11 pays interdits d’activité sur la bourse de crypto-monnaie Bithumb la plus grande Bourse de cryptomonnaie (monnaie numérique) en Corée du Sud en raison de non-conformité aux normes internationales de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Fitch Ratings confirme la note ”B+” de défaut émetteur à long terme en devises étrangères de la Tunisie et révise la perspective de stable à négative ” la note de la Tunisie est plombée par une dette publique et extérieure élevée et croissante”.

Le 11 décembre, Fitch Ratings maintient la notation souveraine de la Tunisie à “B+.

A l’appui de sa décision, l’agence évoque essentiellement, les caractéristiques structurelles solides du pays par rapport aux pays pairs en l’occurrence; le revenu par habitant, les indicateurs de gouvernance et la faible volatilité du PIB.

7 juin : Banque mondiale

La Banque Mondiale accorde à la Tunisie un crédit d’une valeur de 140 millions de dollars (360 millions de dinars) pour la réalisation du projet d’intensification de l’agriculture irriguée.

Ce projet, dont le coût total s’élève à 171,700 millions de dollars, vise à restaurer les systèmes d’irrigation dans les régions agricoles de six gouvernorats.

Le remboursement du crédit de ce projet se fera sur une période de 28 ans, avec une période de grâce de 6,5 ans et un taux de 0,7%.

14 juin : Exportation/Huile d’olives

Les exportations d’huile d’olive augmentent de 180% en valeur et de 154% en quantité, depuis le début de la saison actuelle d’exportation (du 1er novembre 2017, au 30 mai 2018), par rapport à la même période de l’année écoulée, selon des indicateurs publiés par le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

Les quantités exportées ont atteint 154151 tonnes d’une valeur de 1,552 milliard de dinars, contre 60.566 tonnes d’une valeur de 556 millions de dinars, en 2017.

5 juillet : Tourisme

Les recettes touristiques en hausse de 46,1% durant le premier semestre 2018.

Près de 3,23 millions de touristes ont visité la Tunisie au cours du premier semestre 2018, soit une hausse de 26% par rapport au premier trimestre de 2017

7 juillet : Travail/Salaire

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Nouredine Taboubi, signent l’accord relatif à la majoration du salaire minimum garanti (SMIG).

Le 14 juillet, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, décide d’augmenter de 6% le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et ce à partir du mois de mai 2018.

11 juillet : Tunisie/Chine

Signature à Pékin du mémorandum d’entente relatif à l’adhésion de la Tunisie à l’initiative chinoise “la Ceinture et la Route“. Ce qui ouvre la voie à de nouvelles opportunités de coopération économique, commerciale, touristique et au niveau de l’investissement.

12 juillet : Financement international

Le Commissaire européen à la Politique européenne de voisinage et aux Négociations d’élargissement, Johannes Hahn, effectue une visite en Tunisie à la tête d’une délégation de huit institutions financières de développement : l’Agence française de développement (AFD), de la Banque africaine de développement (BAD), de la Banque européenne d’investissement (BEI), de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD), de la Banque mondiale (BM), du Fonds monétaire international (FMI), de la KFW, et de la Société financière internationale (SFI).

Les huit institutions financières et de développement accorderont à la Tunisie 5,5 milliards d’euros, dont 2,5 milliards d’euros programmés pour l’année 2018/2019.

17 juillet : Déclaration du patrimoine

L’Assemblée des représentants du peuple adopte à la majorité avec 126 voix pour, 0 voix contre et une abstention le projet de loi n°2017-89 sur la déclaration du patrimoine et la lutte contre l’enrichissement illicite et le conflit d’intérêt dans le secteur public.

Le 13 octobre, promulgation du décret gouvernemental n°2018-818 en date du 11 octobre 2018. Il définit le modèle de déclaration de patrimoine, les intérêts, et seuil minimum des biens, ainsi que les prêts et présents assujettis à la déclaration.

Plus de 350 mille personnes sont appelées à déclarer l’ensemble de leur patrimoine et intérêt.

Le 31 décembre est le dernier délai pour remplir la déclaration de patrimoine pour les personnes concernées.

Production de l’électricité :

Démarrage des travaux de réalisation de la station de production de l’électricité de Mornaguia pour un coût de 660 millions de dinars.

La station qui s’étend sur une superficie de 10 hectares, sera équipée de deux turbines à gaz.

18 juillet : COMESA

La Tunisie est devenue officiellement le 20ème membre du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), lors du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres, qui se tient à Lusaka, capitale de la Zambie.

L’adhésion au COMESA va aider à attirer une partie des investissements destinés à cette zone économique vers la Tunisie et va permettre à la Tunisie d’adhérer automatiquement à la zone de libre échange triangulaire formée par le COMESA, la CAE (Communauté de l’Afrique de l’Est) et la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe), regroupant près de la moitié des pays du continent et recelant d’importantes potentialités, propices au renforcement des échanges économiques et commerciaux entre les pays africains.

25 juillet : Industrie

Inauguration dans la zone industrielle d’El Mghira (gouvernorat de Ben Arous) l’unité industrielle de montage de pick-up Peugeot.

Cette unité industrielle est la première du genre créée en Afrique du Nord par l’entreprise mère pour le coût de 32 MDT. Selon les premières estimations, ce projet générerait près de 400 emplois directs et indirects

27 juillet : Infrastructure

Inauguration de l’autoroute Médenine- Ras Jedir qui s’étend sur 55 km et dont le coût de réalisation s’est élevé à près de 300 millions de dinars.

15 août : Croissance

L’économie nationale enregistre une croissance de 2,6% durant le premier semestre de l’année 2018 contre 1,9% durant la même période de l’année 2017 selon les dernières statistiques de l’Institut national de la statistique (INS).

Société-Chômage

Le taux de chômage chez la population active atteint 15,4% au cours la première moitié de 2018, soit le même taux enregistré durant la même période de 2017, selon les chiffres publiés sur le site officiel de l’Institut National de la Statistique (INS).

Le chômage de la population active s’élève à 12.5% chez les hommes et 22,7% chez les femmes.

31 août : Gouvernement/Corruption

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, décide de démettre le ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Kaddour, le secrétaire d’Etat chargé des Mines, Hachem Hmidi, le directeur général et le président directeur général de l’Entreprise Tunisienne d’Activités pétrolières (ETAP), de leurs fonctions ainsi que de fusionner le ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables à celui de l’industrie et des Petites et Moyennes Entreprises suite à l’exploitation par un investisseur tunisien d’un champ pétrolier dans les zones côtières de Monastir sans disposer d’un permis.

Le 10 octobre le juge d’instruction du pole judiciaire économique et financier émet un mandat de dépôt à l’encontre de l’ancien secrétaire d’Etat aux mines, Hachem Hmidi pour avoir exploité sa qualité de fonctionnaire public, pour un avantage personnel ou pour autrui et pour avoir touché un pot de vin.

Budget :

Le déficit budgétaire réduit presque de la moitié, durant les six premiers mois de l’année 2018, pour se situer au niveau de 1,7 milliard de dinars, contre 3 milliards de dinars, en juin 2017, et ce, grâce à l’accroissement du volume des recettes fiscales, et particulièrement des impôts indirects.

1er septembre : Pétrole/Prix

Ajustement partiel des prix de vente des produits pétroliers. Cette augmentation, qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme d’ajustement périodique des prix de pétrole, intervient suite à l’augmentation des prix du pétrole sur les marchés internationaux atteignant, au cours des premiers mois de cette année, environ 75 dollars/le baril.

3-4 septembre : Tunisie/Chine

Le chef du gouvernement se rend à Pékin pour participer au forum sur la coopération sino-africaine qui a pour objectif de permettre à la Chine et l’Afrique “de relever ensemble les défis de la mondialisation économique et d’œuvrer au développement commun”.

La consécration de 60 milliards de dollars pour le développement et l’investissement dans les pays africains durant les trois prochaines années.

Signature de 2 mémorandums d’entente pour développer l’infrastructure dans le sud et une unité de production de voitures en Tunisie.

6 septembre : Inflation

Au cours du mois d’août, le taux d’inflation se stabilise à 7,5% après un repli en juillet 2018. Ce taux a connu des augmentations successives allant de 6,9% en janvier 2018 jusqu’à 7,8% le mois de juin 2018, selon les dernières statistiques publiées mercredi, par l’Institut national de la statistique (INS)

8 Septembre : Balance commerciale

Le déficit commercial de la Tunisie a atteint 12,160 milliards de dinars durant les huit premiers mois de l’année 2018, contre 10,1 milliards de dinars au cours de la même période en 2017 d’après la note conjoncturelle de l’INS, sur le Commerce extérieur à prix courant (août 2018).

Ce déficit s’explique par le déficit enregistré avec certains pays, tel que la Chine, l’Italie, la Turquie, l’Algérie et la Russie.

En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec la France, la Libye et le Maroc

18 septembre : Partenariat

Tenue des travaux du Forum international sur les partenariats public/privé (PPP) à Tunis, en présence de 1200 participants , dont 250 sont des représentants de groupes internationaux.

33 projets présentés au forum international sur les partenariats publics-privés (PPP).

Les secteurs concernés sont le transport et la logistique, l’énergie, l’eau et l’environnement, les infrastructures et le développement urbain et les pôles scientifiques et technologiques.

19 septembre : Secteur privé/salaires

Signature de l’accord sur la majoration salariale dans le secteur privé entre l’Union générale tunisienne du travail et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) conformément à l’accord conclu le 10 mars 2017.

Cette majoration de 6.5% concerne le salaire de base et les primes fixes au titre de 2018 et de 2019.

21 septembre : Tunisie/Banque Mondiale

La BM décaisse un crédit en faveur de la Tunisie d’une valeur de 412,3 millions d’euros au titre du prêt de politique de développement “Investissement, Compétitivité, Economie sociale et Inclusion Financière” (octroyé à la Tunisie le 27 juin 2018) avec une durée de remboursement de 28 ans, dont 5 années de grâce.

7 octobre : Collision/Navire

Collision entre un navire tunisien, Ulysse et un porte-conteneurs, chypriote à 15 milles nautiques du cap Corse, dans les eaux territoriales françaises
Le 14 octobre, Le navire roulier tunisien “Ulysse” accoste au port de Radès.

17 octobre : DAVOS/Classement

La Tunisie enregistre une progression d’un point dans son score, passant de 54,6 en 2017, à 55,6 à 2018, pour occuper désormais la 87ème position ( sur un total de 140 pays) dans le “Rapport de Compétitivité Mondial” 2018, du Forum de Davos.

Dans le nouveau rapport de Davos, le Maroc surclasse la Tunisie qui se retrouve désormais, à la deuxième place à l’échelle maghrébine et à la troisième à l’échelle africaine, après l’Afrique du Sud et également, le Maroc.

L’agence de notation Moody’s maintient inchangée la note de la Tunisie à B2, mais abaisse les perspectives économiques du pays de “stables” à “négatives”.

Le 22 octobre, Moody’s dégrade les perspectives de 5 banques tunisiennes Amen Bank, ATB, BT, BIAT et STB de stables à négatives.

Elle explique sa décision par “une détérioration de la capacité du gouvernement à fournir un soutien aux banques si nécessaire”.

22 octobre : Secteur public/syndicat

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, signent l’accord sur l’augmentation des salaires dans le secteur public pour 2017, 2018 et 2019.

Ces augmentations sont au au profit des cadres et des agents de maîtrise et d’exécution, dans le secteur public, allant de 205 à 270 dinars sur le salaire brut, sur trois ans.

L’accord porte également sur l’engagement du gouvernement de ne pas céder les entreprises publiques et d’étudier leur situation cas par cas en partenariat avec la centrale syndicale et de contrôler les prix en maîtrisant les circuits de distribution.

Tunisie/ France

Signature de trois accords d’une valeur de 49 millions d’euros au terme d’une rencontre entre le chef du gouvernement, Youssef Chahed ,avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, en visite en Tunisie.

24 octobre : Marché financier international

La Tunisie est parvenue à mobiliser sur le marché financier international 500 millions d’euros, soit près de 1,629 milliard de dinars lors d’un road show dans les principaux marchés financiers internationaux qui a permis de lever les fonds nécessaires organisés par le ministre des Finances Ridha Chalghoum et le Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie(BCT), Marouane El Abassi.

Les banques Citi Group, Deutsche Bank, JP Morgan et Natixi ont accompagné la sortie de la Tunisie sur le marché financier international.

25 octobre : Tunisie/UE

Signature de 4 accords de financement d’un montant global de 270 millions d’euros entre la Tunisie et l’UE à l’issue d’une séance de travail qui a eu lieu jeudi au palais de Carthage entre le président de la République, Béji Caïd Essebsi et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker en visite en Tunisie ( 25-26 Octobre).

le président de la Commission européenne annonce que la Tunisie est retirée des listes noires, dont notamment la liste noire des pays tiers à haut risque de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme et figure maintenant sur les listes grises.

Commerce : classement

La Tunisie est classée 53ème sur 84 pays, par l’Indice international de l’environnement du commerce illicite qui mesure la vulnérabilité des Etats face à ce type de commerce.

La Tunisie obtient un score de 56,0 points (sur 100)alors que le score moyen des pays de la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord) est de 50 points, la moyenne mondiale est de 60 points.

31 octobre : Classement

La Tunisie gagne 8 places et se classe à la 80ème place à l’échelle mondiale dans le rapport de la Banque mondiale “Doing Business” 2019 sous le thème Former pour mieux reformer.

2 novembre : Tunisie/Afrique/statistique

L’Institut des statistiques de l’Union africaine ouvre ses portes à Tunis.

La finalité de cet organisme consiste à doter les pays africains de statistiques précises et crédibles à même de favoriser l’intégration économique et de booster la croissance et le développement dans le continent africain.

8 novembre : Déficit commercial

Hausse du déficit commercial de 21% à 15,986 milliards de dinars, à fin octobre 2018 et de 48% par rapport à 2016, selon l’INS.

Ce déficit est du essentiellement, au déséquilibre des échanges enregistrés avec certains pays, tels que la Chine (-4,4 milliards de dinars), l’Italie (-2,4 milliards de dinars), la Turquie (-1,8 milliard de dinars), l’Algérie (-1,2 milliard de dinars) et la Russie (-1,1 milliard de dinars).

En revanche, le solde de la balance commerciale enregistre un excédant avec d’autres pays principalement avec notre premier partenaire la France de 2,8 milliards de dinars, la Libye de 0,8 milliard de dinars et le Maroc de 0,2 milliards de dinars.

15 novembre : Développement

Hausse du taux de croissance à 2,6% au cours des neuf premiers mois de 2018 contre 1,9% au cours de la même période de l’année écoulée selon l’INS.

Société/Chômage

Le chômage augmente de 0,1% au cours du troisième trimestre 2018 soit 642,8 mille contre 638 mille lors du deuxième trimestre selon les résultats du recensement national de la population du troisième trimestre 2018 publiés par l’institut national de la statistique (INS).

21 novembre : Parlement/Loi de finances

L’Assemblée des représentants du peuple adopte le Projet de loi de finances complémentaire pour l’année 2018, dans sa globalité, avec 82 voix favorables, 18 voix contre, et 13 abstentions, lors d’une plénière consacrée à la discussion de ce Projet.

22 novembre : Fonction publique/Grève

Quelque 670 mille employés de la fonction publique observent une grève avec présence sur les lieux du travail.

Cette grève intervient après la décision de la commission administrative de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) tenue le 20 septembre suite à l’échec des négociations avec le gouvernement qui, selon Tabboubi, avait refusé les tentatives d’améliorer le pouvoir d’achat des employés de la fonction publique.

Le 24 novembre, la commission administrative de l’Union Générale Tunisienne du Travail décide une grève générale dans la Fonction publique et le secteur public le 17 janvier 2019.

24 novembre : Budget/Loi de finances

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) entame l’examen en plénière du projet de budget de l’Etat et du projet de loi de finances pour l’année 2019 en la présence de 152 députés.

Le Budget 2019 est estimé à 40,861 milliards de dinars, ce qui représente une hausse de 8,5% par rapport au budget de 2018 pour atteindre une croissance escomptée de 3,1%. Il est réparti entre dépenses de gestion (25,076 milliards de dinars), dépenses de développement (5,349 milliards de dinars) et remboursement de la dette publique -le principal et l’intérêt- (9,307) milliards de dinars.

Le 10 décembre, L’ARP adopte le projet de la loi de finances de l’exercice 2019 dans sa globalité après avoir achevé l’examen et l’adoption des nouveaux articles additionnels.

Le 17 décembre, 70 députés présentent un recours contre certaines dispositions de la loi de finances 2019 auprès de l’Instance Provisoire du Contrôle de la Constitutionnalité des projets de Lois (IPCCL).

Le 26 décembre, l’Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi accepte le recours contre l’article 36 de la loi de finances 2019.

26 novembre : Tunisie/Etats-Unis

Un don de 1000 millions de dinars accordé par le Millénium Challenge Corporation du gouvernement américain, à la Tunisie pour financer des projets concernent l’impulsion du développement et de l’investissement privé, à travers la mise en place de systèmes informatiques évolués et intégrés, le développement du système logistique et de l’infrastructure de base et la numérisation des services dédiés aux investisseurs.

27 novembre : Dialogue social

Démarrage à Tunis de l’assemblée générale constitutive du conseil national du dialogue social en présence du Chef du gouvernement Youssef Chahed et des représentants des organisations nationales, à savoir, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), l’Union tunisienne de l’industrie du commerce et de l’artisanat (UTICA) et l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP).

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du contrat social signé, le 14 janvier 2013 et vise à garantir la stabilité politique, la cohésion sociale et la croissance économique.

4 décembre 2018 : Climat-Classement

La Tunisie est classée 136ème, sur plus de 180 pays, en termes de risques climatiques, selon l’Indice mondial des risques climatiques (Global Climate Risk Index 2019), de l’organisation allemande GermanWatch, publié à Kaotowice en Pologne, en marge du sommet du climat (du 2 au 15 décembre 2018).

10 décembre 2018 : Transport-Ports

Création de la société du port d’Enfidha : La société du port d’Enfidha, vient d’être créée conformément, au décret gouvernemental du 6 décembre, paru au JORT numéro 98 de 2018. Elle se chargera de la réalisation, du développement et de la maintenance de ce port en eau profonde à Enfidha et de la zone des services logistiques avoisinante.

12 décembre 2018 :

Tunisie/KFW: Signature d’un accord de prêt de 100 millions d’euros pour assurer les réformes dans le secteur de l’eau.

Le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale et la Banque Allemande de Développement (KFW), ont signé, le 12 décembre 2018 à Tunis, un accord de prêt de 100 Millions d’Euros (environ 330 millions de dinars), sous forme d’appui budgétaire à la deuxième phase du programme de réformes dans le secteur de l’eau. Le prêt qui sera remboursé sur 15 ans avec 5 ans de grâce et un taux d’intérêt de 2,2%, sera décaissé en 2019.

Fitch Ratings révise à la hausse la note à long terme attribuée à l’Union de Factoring

L’Agence Internationale de notation “FITCH RATINGS” a révisé à la hausse la note à long terme attribuée à l’Union de Factoring de BB à BB+ et abaissé la note à long terme de Tunisie Leasing et Factoring de ” BBB+ ” à ” BBB “. Fitch a aussi confirmé la notation de cinq sociétés Tunisiennes de leasing et placé la note d’une société sous surveillance négative.

13-14 décembre 2018 :

Tunisie/Arabie Saoudite: Signature de plusieurs accords d’une valeur de 350 MDT.

La Tunisie et l’Arabie Saoudite ont signé, le 13 décembre 2018, une série d’accords d’une valeur de 350 millions de dinars pour financer des projets de développement agricole et d’approvisionnement en eau potable en milieu rural. Ces conventions concernent un crédit pour le financement du projet de développement agricole intégré dans certaines régions prioritaires, dont Joumime, Ghzela, Sejnane (gouvernorat de Bizerte).

25 décembre 2018 :

Aggravation du déficit courant pour atteindre 10,7 milliards de dinars, à fin novembre 2018.

Aggravation du déficit courant pour atteindre 10,7 milliards de dinars à fin novembre 2018, soit 10,1% du PIB, contre 9,2 milliards de dinars, un an auparavant (9,6% du PIB), selon la Banque centrale de Tunisie.

Déficit commercial :

Aggravation du déficit commercial durant les onze premiers mois de 2018 : Aggravation du déficit de la balance commerciale qui a dépassé les 17,3 milliards de dinars, au cours des onze premiers mois de 2018, contre 14,4 milliards à fin novembre 2017, selon la BCT.

Industrie :
Baisse de la production industrielle de 0,7%, à fin octobre 2018 : Baisse de la production industrielle de 0,7%, à fin octobre 2018, par rapport à la même période de 2017, selon l’Institut National de la Statistique.

3 janvier 2019 :

Hausse des recettes touristiques de 42,1%, au 20 décembre 2018 Hausse des recettes touristiques de 42,1%, au 20 décembre 2018, par rapport à la même période de 2017, atteignant plus de 3,9 milliards de dinars, soit 1,2 milliard d’euros (+23,8%) et 1,4 milliard de dollars (+30,13%), selon le ministère du tourisme et de l’artisanat. Le total des entrées, au 31 décembre 2018, a progressé de 17,7%, par rapport à 2017, atteignant 8,3 millions d’arrivées.

4 janvier 2019 :

La Tunisie classée à la 21ème place dans le domaine des énergies renouvelables. La Tunisie a été classée à la 21ème place sur un total de 133 pays dans le domaine des énergies renouvelables, gagnant 44 places par rapport au classement de 2017, selon le rapport de la Banque mondiale sur la situation des politiques publiques dans le domaine de l’énergie durable.

Selon ce nouveau rapport publié, en décembre 2018, la Tunisie a été classée au 20ème rang en matière d’efficacité énergétique avec un score de 75 points sur 100 points alors qu’elle a occupé, en 2016, le 18ème rang sur un total de 111 pays.

Inflation :
Etablissement du taux d’inflation à 7,5% pour toute l’année 2018: le taux d’inflation s’est établi à 7,5%, pour le mois de décembre 2018 et pour toute l’année 2018, contre 6,4% en 2017, 4,2% en 2016 et 4,1% en 2015, selon l’Institut national de la statistique. Le taux d’inflation a connu des augmentations successives allant de 6,9% en janvier 2018 à 7,8% au mois de juin, suivi d’une stabilité à 7,4% durant la période de septembre à novembre 2018.