La mise en place de la carte électronique CNAM, qui remplacera la carte de soins papier, devrait démarrer fin avril dans une phase de tests sur plusieurs étapes avec l’objectif d’une utilisation effective des différents services prévus dans le cadre de ce projet et le remplacement total des cartes papiers d’ici fin 2019.

Dans une déclaration à notre confrère d’Al Masdar, Abdelaziz Sebii porte parole de la CNAM, a souligné l’importance de ce projet pour les adhérents et pour l’institution, un projet qui représente un investissement de 12 millions de dinars.

la carte va permettre de réduire les déplacements à la CNAM, d’améliorer la gestion des services de soins, d’optimiser la gestion des plafonds et des remboursements et de réduire les risques de fraude.

Mohamed Trabelsi : “La carte intelligente facilitera l’accès aux prestations de la CNAM”