Toyota suspend sa production après les tremblements de terre au Japon

Par : AFP

Toyota suspend sa production après les tremblements de terre au Japon

toyota-seisme-japon-afp.jpg

Le fabricant automobile japonais et premier constructeur au monde, souffre d’une pénurie de pièces après les séismes meurtriers qui ont touché le sud du Japon.

Le géant automobile japonais Toyota a annoncé dimanche la suspension par étapes d’une grande partie de la production de véhicules au Japon à partir de lundi, «en raison d’une pénurie de pièces» après les forts tremblements de terre qui ont frappé l’île de Kyushu.

»Le Japon frappé par un deuxième séisme meurtrier

À l’image d’autres groupes, le numéro un mondial avait fermé vendredi, dans la foulée du premier séisme, ses trois usines situées dans la région affectée, dont celle de Miyata qui produit principalement des modèles Lexus, sa marque de luxe. Faute de pièces suffisantes, il a désormais décidé d’étendre l’arrêt à la quasi-totalité de ses lignes d’assemblage dans l’archipel, qui seront fermées pour une période de deux à six jours la semaine prochaine selon les sites. Les usines à l’étranger ne sont pour l’heure pas concernées par ces mesures, a précisé un porte-parole à l’AFP.

D’autres entreprises japonaises avaient déjà annoncé la fermeture de leurs propres usines vendredi, dont Honda et Sony.

10,2 millions de véhicules en 2016

C’est un nouveau coup dur pour Toyota qui avait été contraint entre les 8 et 13 février de cesser toute fabrication au Japon, du fait d’un défaut d’acier à la suite d’un incident chez un fournisseur. Il s’agissait de la suspension la plus longue pour le constructeur depuis le séisme de mars 2011.

Toyota, qui a fondé toute sa méthode de production sur la minimisation des stocks et la fourniture des pièces «juste à temps» pour l’assemblage, espère minimiser l’impact en dopant la production lors des week-ends et jours fériés. Il vise en 2016 une fabrication de près de 10,2 millions de véhicules dans le monde, dont 4,13 millions au Japon.

Les tremblements de terre survenus depuis jeudi dans le sud-ouest du pays ont fait au moins 41 morts et un millier de blessés. Onze personnes restaient officiellement portées disparues dimanche après-midi.

AFP