La Poste promet que des machines liront les adresses à consonance bretonne

Par : AFP

[22/01/2009 17:01:42] RENNES (AFP)

photo_1232626548945-1-1.jpg
ître aux lettres à Paris le 10 décembre 2008 (Photo : Jacques Demarthon)

Le président de La Poste, Jean-Paul Bailly, a assuré dans un courrier au président PS de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian, que les machines de tri du courrier sauraient reconnaître d'”ici fin 2009″ toutes les adresses à consonance bretonne.

Les déclarations d’un responsable régional de La Poste selon lesquelles les apostrophes de la toponymie bretonne “perturbent la lecture optique” des adresses ont récemment suscité un tollé chez les défenseurs du breton.

“Je vous demande que les courriers à la toponymie bretonne soient traités de la même manière que tous les autres courriers”, avait alors écrit Jean-Yves Le Drian au président de La Poste en demandant à l’entreprise de préciser quelle est exactement la recommandation adressée aux maires bretons.

Dans un courrier en date du 22 janvier dont l’AFP a eu copie, M. Bailly explique qu'”il est exact que, jusqu’à une époque récente, le système de lecture rencontrait des difficultés pour interpréter certains signes de ponctuation ou les spécificités de certaines mots bretons. Dans ce cas, le traitement du courrier est simplement manuel, mais sans aucune dégradation de qualité”.

“Je peux vous annoncer que, d’ici fin mai 2009, une nouvelle version informatique du système de reconnaissance des adresses résoudra la totalité des cas spécifiques restant encore à traiter”, explique M. Bailly, qui précise qu'”en aucune façon la Poste ne privilégie le français pour le libellé des adresses”.

La Poste s’équipe de machines “ultraperformantes”, qui “sont capables de trier 80% de la tournée du facteur dans l’ordre” et “de lire encore mieux et plus vite les adresses, qu’elles soient en français ou en breton”, explique encore ce courrier.