Le Secrétaire d’Etat chargé des PME, Samir Abdelhafidh a souligné, vendredi, lors d’une réunion avec le directeur du Bureau de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) à Tunis, John Luke Roverolt, la nécessité d’œuvrer ensemble pour garantir plus de flexibilité, simplifier les procédures et les conditions pour que les PME puissent accéder aux lignes de financement disponibles et celles programmées dans la prochaine phase.

Selon un communiqué publié par le département de l’Économie et de la Planification, Abdelhafidh a évoqué la volonté du Gouvernement tunisien pour offrir un environnement favorable aux PME à l’effet de garantir leur développement et leur pérennité, exprimant sa satisfaction quant l’intérêt et l’appui accordés par les deux parties.

De son coté, le Directeur du Bureau de la BEI à Tunis a exprimé l’engagement de la banque à poursuivre son soutien à la Tunisie dans ce domaine, tout en fournissant les lignes de financement nécessaires et l’encadrement technique à tous les niveaux, notamment, au niveau de l’assistance des entreprises à s’inscrire dans le processus de réduction des émissions de carbone pour s’adapter aux nouvelles exigences d’accès aux marchés européens.

Il a précisé que l’appui aux PME constitue une priorité au sein des programmes de coopération entre la Banque et la Tunisie, d’autant plus qu’elles (Pme) ont bénéficié d’environ 40 % de tous les financements ce qui a contribué au développement de la performance de nombreuses entreprises et à l’amélioration de leur compétitivité.

La réunion a porté sur les moyens d’améliorer la coopération financière et technique au profit des PME.