Après la mise en application des nouvelles dispositions relatives au régime FCR en 2018, notamment l’interdiction de la cession du véhicule importé dans le cadre de ce régime pendant une année, le marché de la réimmatriculation automobile, dit marché parallèle, a connu une baisse importante de ses ventes.

Automobile Tunisie – Marché parallèle (c) webmanagercenter.com

Baisse de plus de 32% au cours de 2018, année de la mise en application de l’interdiction de cession d’une année.

Au premier trimestre 2019, le marché parallèle connait une nouvelle baisse de 34%, passant de 4.022 unités vendues à seulement 2.662 au cours de la même période de 2018.

Immatriculations automobile en Tunisie : Un premier trimestre dans le rouge

Le marché reste essentiellement actif sur les grosses cylindrées. Ainsi au cours du 1er trimestre 2019, le marché parallèle (réimmatriculation) a enregistré sur la marque Mercedes l’immatriculation de 217 unités contre 88 unités seulement chez le concessionnaire officiel, sur la marque BMW c’est 94 unités vendues contre 91 unités sur le marché officiel, sur la marque Volkswagen le concessionnaire officiel a vendu un nombre de véhicules légèrement supérieur au marché parallèle 441 unités contre 426.

Sur des voitures de luxe, le marché parallèle arrive à vendre plus d’unités que le marché officiel, ainsi et pour la marque Porsche 12 unités ont été vendues sur ce marché contre 10 unités par le concessionnaire officiel.

Les 5 marques les plus vendues sur le marché parallèle

1- Volkswagen
2- Citroën
3- Peugeot
4- Mercedes-Benz
5- Renault

Tunisie : Interdiction de vente des voitures FCR pendant une année

Véhicules FCR: Les précisions de la Chambre des concessionnaires