Les services du FMI et les autorités tunisiennes sont parvenus à un accord concernant la cinquième revue du programme de réformes économiques qui est appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit.

Les autorités tunisiennes et les services du FMI se sont mis d’accord sur des mesures et des réformes visant à atteindre l’objectif d’un déficit budgétaire de 3,9 % du PIB (hors dons) pour 2019 afin de limiter la dette élevée et les besoins de financement considérables.

Indicateurs des finances publiques – Tunisie -source: Ministère des finances

Une équipe des services du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Mr Björn Rother a rencontré, du 11 au 16 avril, les autorités tunisiennes en marge des Assemblées de Printemps du FMI, pour discuter des politiques économiques envisagées par les autorités dans le cadre de la cinquième revue du programme de réformes économiques de la Tunisie soutenu par le Mécanisme Elargi de Crédit (MEdC). À l’issue de ces négociations, M. Björn Rother, chef de mission pour la Tunisie, a déclaré :

” L’équipe des services du FMI et les autorités tunisiennes sont parvenues à un accord, au niveau des services du FMI, sur la Cinquième Revue du programme de réformes économiques soutenu par le MEdC. La finalisation de la revue est sujette à l’approbation du conseil d’administration du FMI. La Tunisie bénéficiera d’une sixième tranche de 177 millions de DTS (environ 247 millions US$) à la suite de l’examen par le Conseil d’Administration du FMI, prévu d’ici le début de juin 2019. Ceci amènera le total des déboursements dans le cadre du MEdC à environ 1,6 milliards US$, et contribuera à débloquer des financements supplémentaires de la part des autres partenaires de la Tunisie “.

Les nouvelles recommandations du FMI pour la Tunisie : Masse salariale, subventions, Déficit budgétaire, réserves en devises…

“A cause du FMI, la Tunisie est contrainte de geler les recrutements”, accuse N. Taboubi