Maroc – Transport aérien : La RAM relierait Casa à Sao Paulo dès décembre prochain!

Par : TAP

air_maroc-21082013654.jpgLa
compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc pourrait lancer, début décembre
prochain, une nouvelle liaison directe entre Casablanca et Sao Paulo, après
vingt-et-un ans d’absence au Brésil –elle avait desservi Rio de Janeiro depuis
Casablanca pour la dernière fois en décembre 1992. C’est en tout cas ce que
rapporte le site gabonais anacgabon.org, qui semble bien informé sur ce dossier.

«Même si l’aéroport de Sao Paulo – Guarulhos n’apparait toujours pas sur le site
de la compagnie nationale marocaine, les GDS indiquent désormais une
inauguration de la route le 9 décembre 2013, toujours à bord d’un Boeing
767-300ER tri-classe», souligne la même source. Et de préciser que «la rotation
du lundi décollera de Casablanca à 21h40 pour arriver le lendemain à 5h35, et
repartira du Brésil le mardi à 7h05 (arrivée 18h05). Les départs du mercredi et
vendredi se feront à 12h30 (arrivée à 20h25), avec des retours à 21h55 (arrivée
le lendemain à 8h55). Pas de concurrence sur cette route que Royal Air Maroc
avait mentionnée depuis juillet 2011, annonçant alors vouloir négocier un accord
de partage de codes avec TAM Brazilian Airlines».

Le portail rappelle également que «les lignes directes entre l’Afrique et
l’Amérique du sud se développent peu à peu, particulièrement vers la capitale
commerciale du Brésil. Après South African Airways (Johannesburg), TAAG
(Luanda), et TACV Cabo Verde (Cap Vert), Ethiopian Airlines a déployé début
juillet un Boeing 787 Dreamliner entre Addis Abeba et Sao Paulo (via Lomé)».

Pas seulement, puisqu’Air Algérie a annoncé pour février 2014 deux vols par
semaine entre Alger et Sao Paulo. Idem pour la compagnie aérienne privée, Syphax
Airlines, qui ambitionne de relier Tunis à Rio de Janeiro; et même son de cloche
pour Arik Air qui envisage de relier Lagos au Brésil en 2014, sans oublier GOL
qui étudierait une liaison similaire.

Pendant ce temps, le transporteur aérien national tunisien, Tunisair, multiplie
les annonces suivies de très peu de concrétisations. Dommage!