Tunisie : La famille Guiga réfute tout lien avec le régime de Ben Ali

Par : Hamza

Suite à la publication par certains medias de l’ordonnance du Conseil Fédéral
Suisse, entrée en vigueur le 19 janvier 2011, et instaurant le gel des avoirs et
des ressources économiques à l’encontre de certaines personnes originaires de la
Tunisie et proches de l’ex-président Ben Ali, la famille Guiga était citée.

La famille Guiga est consternée par la mention de leur nom sur cette liste, et
leur supposée association avec l’ancien régime de l’ex-président Ben Ali.

Kais Guiga, qui a toujours été transparent avec ses sources de revenu, est connu
pour avoir réalisé, en Tunisie, plusieurs projets privés en coopération avec des
partenaires étrangers tels que des groupes singapouriens, belges ou anglais:
notamment l’hôtel The Residence et The Residence Golf Course et la Marina de
Bizerte.

Kais Guiga a constamment refusé de collaborer avec la famille mafieuse de
l’ex-président ou d’avoir quelconque relations amicales, malgré les nombreuses
pressions et tentatives de rackets par les familles Trabelsi et Ben Ali durant
de nombreuses années. D’ailleurs, plusieurs membres de la famille Guiga ont été
emprisonnés, interdits de passeport et forcés à l’exil à titre de représailles.

Kais Guiga a entamé une procédure à l’encontre du Département des Affaires
Étrangères du Conseil Fédéral Suisse afin de faire radier immédiatement la
famille Guiga de la liste annexe de ladite ordonnance et palier aux éventuels
dommages subis par Kais Guiga en raison de la publication d’informations
erronées.

Kais Guiga ainsi que la société Bizerte Cap 3000, promoteur du projet de la
Marina Bizerte, se réservent le droit d’éventuelles poursuites judiciaires
contre les autorités suisses.