Trois Centres d’assistances aux petites entreprises, …et en prime un abattement fiscal de 20%

Par : Hamza

M. Salah DHIBI, président du Conseil de l’ordre des
experts-comptables de Tunisie, a présidé les Assemblées générales constitutives
des 3 premiers Centres de gestion intégrés : Tunis I, Sousse I, et Sfax I, le
mardi 16 décembre. Ils sont domiciliés dans une 1ère étape pour Tunis I, et
Sousse I, au siège de l’OECT : 95, Avenue Mohamed V, et pour Sfax I au siège du
Conseil régional de l’OECT pour le Centre et le Sud, soit Immeuble Al Hussein,
5ème étage, bureau n°9, Sfax.

Les Centres de gestion intégrés ont été institués par la loi d’initiative
économique de 2007.

Les objectifs consistent à porter assistance aux petites entreprises au
niveau création, conseils juridiques et accompagnement en gestion financière et
comptable. Ils sont constitués par une association entre experts-comptables,
comptables et juristes.

Les avantages sont multiples suite à un abonnement conclu par le promoteur de
la petite ou moyenne entreprise auprès du CGI de son gouvernorat : abattement
fiscal de 20%, soutien et expertise au profit de l’entreprise, transparence
fiscale et financière.

Sous la tutelle du ministère des Finances, l’OECT est déterminé à réussir
cette expérience qui impliquera du temps, en apportant son appui moral et
financier auprès des banques au profil des 3 premiers CGI créés.

En même temps, cette démarche sera progressivement étendue à d’autres
gouvernorats par la création d’autres CGI.

Il s’agit là du parachèvement du système de structures d’appui prévu par l’Etat
en faveur des PME après les Centres d’affaires créés par les Chambres de
commerce et d’industrie, la BFPME, la BTS, les «mercredis» devenus les «samedis»
de l’investissement dans les régions prioritaires du développement régional et
la mise sur pied de la direction générale des PME créée au sein du ministère de
l’Industrie, l’Energie et des PME.