5G

Après avoir achevé toutes les étapes préparatoires, la Tunisie a fixé les dates d’attribution des licences et de lancement de la technologie de cinquième génération.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de transformation numérique 2025, notamment l’axe relatif au développement de l’infrastructure des communications, le ministère des Technologies de la Communication a organisé un atelier à son siège, consacré à l’annonce de la feuille de route pour le déploiement des services de la technologie 5G, les étapes d’attribution des licences, et la commercialisation du service, sous la supervision du ministre des Technologies de la Communication, M. Nizar Ben Neji, en présence de représentants des trois opérateurs de réseaux de communications publics et de tous les intervenants impliqués dans le déploiement et l’exploitation des réseaux de cinquième génération.

Cet atelier vise à présenter les étapes franchies, les résultats de la phase pilote, les résultats des études de marché et de faisabilité, ainsi que les consultations menées à cet effet, ainsi que les principales options technologiques envisagées. Cette rencontre vise également à annoncer les étapes restantes concernant les appels d’offres, l’attribution des licences, et le lancement effectif du service.

“La 5G est une révolution qui va changer notre monde.” – Nizar Ben NEji, Ministre des Technologies de la Communication

Il convient de mentionner que dans le cadre de ce projet, le ministère des Technologies de la Communication a chargé l’Agence nationale des fréquences de déterminer et de fournir les bandes de fréquences destinées à être utilisées dans le réseau 5G, et a également chargé l’Autorité nationale des communications d’étudier la faisabilité économique du déploiement de la 5G et de déterminer le prix de la licence.

Au niveau ministériel, un comité technique sectoriel a été créé le 24 mai 2023, composé de divers intervenants, chargé d’évaluer les différents résultats des études réalisées et de choisir l’orientation à adopter par la Tunisie en ce qui concerne le déploiement et l’exploitation des réseaux 5G.

“La Tunisie a le potentiel de devenir un leader régional dans le domaine de la 5G.”

Le ministre des Technologies de la Communication a souligné lors de son discours d’ouverture de cet atelier l’importance de cette étape, qui constitue une avancée importante et essentielle dans le renforcement de l’infrastructure numérique de notre pays, nécessaire pour développer les services de communication et de transfert de données afin de répondre aux besoins croissants en termes de débit, de réactivité, de densité d’utilisateurs et de volume de données transmises via les réseaux de communications mobiles.

M. Nizar Ben Neji a également indiqué que la technologie 5G offre des possibilités étendues pour les applications et les utilisations modernes liées aux systèmes IoT, au contrôle à distance, à l’automatisation et aux applications de réalité virtuelle et augmentée, offrant à tous les utilisateurs un débit élevé et une meilleure qualité de navigation.

“La 5G va créer de nouvelles opportunités d’emploi et de croissance économique.”

Cela représentera une avancée significative dans le renforcement de l’infrastructure pour qu’elle puisse absorber les évolutions des applications numériques diverses dans différents domaines stratégiques tels que la santé numérique, l’industrie intelligente, l’agriculture intelligente, l’enseignement à distance, le transport intelligent, et d’autres domaines, soulignant dans le même contexte que la 5G n’est pas seulement une mise à jour technologique mais une véritable opportunité pour mettre en place un écosystème numérique intégré qui favorise le renouveau, l’innovation, ouvre de nouvelles perspectives prometteuses pour l’innovation, la diversification des services, encourage les entreprises émergentes à créer des projets, à former des compétences et à renforcer les capacités dans le domaine numérique, faisant ainsi de la Tunisie un pôle régional dans ce domaine.