La compagnie nationale Tunisair vient de tenir son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) relative à l’exercice 2018 (!), soit avec un retard de trois ans. Les données de cette période ont aujourd’hui peut de signification, notamment après la crise du transport aérien qui sévit depuis début 2020.

Le rapport des commissaires aux comptes établi en avril 2022, intègre un certain nombre d’informations récentes sur la situation de la compagnie aérienne.

Le total des revenus d’exploitation se sont élevés à 1,7 milliard de dinars (exercice 2018), les charges de personnel de 239,3 millions de dinars et un résultat net déficitaire de 213,2 millions de dinars.

Le cumul des résultat reportés en tenant compte du résultat de l’exercice dépassent le milliard de dinars, des capitaux propres négatifs de 560,5 MDT, un compte fournisseurs de 1,8 milliard de dinars et un total actif de 1,8 milliard de dinars.

Notes aux états financiers 

Dans le rapport des commissaires aux comptes nous avons relevés certains éléments donnant une idée sur la situation de la compagne nationale, ces informations tiennent compte de la situation au moment de la rédaction du rapport en début d’année 2022.

Réacteurs
“À la date de rédaction du présent rapport, deux (2) réacteurs ont été réceptionnés et quatre (4) autres ont été réparés et techniquement acceptés mais demeurent non encore livrés à la suite d’un litige avec le dit fournisseur étranger qui a demandé le paiement intégral de sa créance avant l’expédition. Ce différent est porté actuellement devant les Tribunaux de Paris.

De plus, il faut signaler qu’une affaire d’instruction concernant les réacteurs de la société Tunisair auprès du pôle judiciaire et financier de Tunis suit son cours à la date de rédaction de ce rapport.”

Actifs destinés à la vente
“Le poste « Actifs détenus en vue de la vente » correspond à la juste valeur de deux appareils de type Boeing B737 destinés à être cédés pour un montant total de 2 111 KUSD, soit l’équivalent 4 305 KDT.

Toutefois, jusqu’à la date de rédaction du présent rapport, la livraison des appareils Boeing ne s’est pas concrétisée. L’absence d’information sur la juste valeur de ces avions et des mesures nécessaires pour finaliser le plan de vente, ne nous permet pas de nous prononcer sur l’existence d’éventuelles dépréciations et des changements qui peuvent être apportés à ce plan de vente tel qu’arrêté en 2015.

En outre, nous avons relevé l’existence d’un plan de vente de deux réacteurs mis hors service depuis plus de 4 années, équipant les avions Boeing B737-500 mis en vente en 2015. Ces réacteurs ne sont pas retracés au niveau des comptes de la société arrêtés au 31 décembre 2018. La juste valeur de ces réacteurs s’élève à 750 KUSD, soit l’équivalent de 2 246 KDT au 31 décembre 2018.”

Situation avec l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports « O.A.C.A »
“Les conventions de concession entre la société Tunisair et l’O.A.C.A n’ont pas été reconduites. Notons à ce propos que le Conseil Ministériel réuni le 2 avril 2013 a invité à cet effet les deux entités à entamer les négociations afin de renouveler les conventions de concession avec les mêmes conditions tarifaires préférentielles.

L’examen du relevé de compte de l’O.A.C.A, nous a permis de relever un passif antérieure important demeurant non réglé au 31 décembre 2018 se rattachant à diverses prestations et facturations concernant l’exercice 2018 et les exercices antérieurs s’élevant à 756 748 KDT.

De plus, nous avons constaté qu’aucune provision n’a été enregistrée par la société Tunisair pour couvrir le risque des pénalités de retard générés par les dettes de l’OACA et du  respect des conditions tarifaires octroyées par ce dernier.”

Plan de redressement
Faisant suite aux difficultés financières rencontrées par la société Tunisair depuis 2011, un plan de redressement a été élaboré par la Direction Générale, adopté par le Conseil d’Administration réuni le 14 décembre 2012 et notifié courant 2013 au Président du Gouvernement.

Un nouveau plan de redressement, qui devrait prendre en compte le reste des sociétés du groupe, est en cours de préparation à la date de rédaction de notre rapport.

S’agissant des autres sociétés du groupe, leurs situations financières ne sont plus équilibrées et leurs états financiers dégagent des pertes importantes. Cette situation n’est pas de nature à assurer et maitriser la continuité de l’activité de la société Tunisair fortement dépendante de la viabilité de ses filiales.

Indicateurs d’activité récents
Au cours de l’exercice 2021, période de pandémie Covid-19, les revenus du transport ont été de 619,5 MDT contre 496,6 MDT en 2020 et 1,595 milliard de dinars en 2019.

Pour le 1er trimestre 2022, les revenus du transport se sont élevés à 216 MDT pour le 1er Trimestre 2022, contre 77,7 MDT au cours de la même période de 2021 et 304,7 millions de dinars au 1er trimestre 2019.