Les pépinières d’entreprises en Tunisie : Une expérience intéressante

Par : Hamza

Les pépinières d’entreprises en Tunisie : Une expérience intéressante

 

En Tunisie, il existe 8 pépinières d’entreprises en service : 

 

1. Rades Technologie Plus : Hébergée à l’ISET Radès.
2. Nabeul Elan Technologie : Hébergée à l’ISET Nabeul
3. Sfax Innovation : Hébergée à l’ENIS
4. Promotec Gabes : Hébergée à l’ISET de Gabes.
5. Gafsa Technologie du Futur : Fonctionnant à l’ISET de Gafsa

6. Sousse Tech : A l’ISET de Sousse
7. Kairouan Innovation technologique : A l’ISET de Kairouan
8. Manartech :  Au campus universitaire de Tunis-El Manar.

5 autres pépinières devraient démarrer fin de 2004 :

1. Pépinière du Kef
2. Pépinière de Jendouba
3. Pépinière de Ksar Hellal
4. Pépinière de Djerba
5. Pépinière de Mahdia

Les pépinières en Tunisie remplissent 5 missions :

1. Offrir un accueil personnalisé aux porteurs de projets et aux jeunes
créateurs.
2. Etre un centre de ressources dans le domaine de la formation aux métiers
de chef d’entreprise.
3. Servir d’interface entre le créateur et son environnement.
4. Délivrer des services communs sophistiqués à temps partagé et à plein
temps.
5. Mettre à disposition des solutions immobilières adaptées aux besoins réels
des entreprises.  

 

Toutes ces pépinières sont liées par une convention avec l’API datée du 19
octobre 1999 et qui a été élaborée par le Ministère de l’Industrie et le
Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la
Technologie. Cette convention stipule la création de pépinières
d’entreprises dans les institutions universitaires. Seule la pépinière de
Manartech, n’a pas signé de convention avec l’API. Le modèle élaboré en
Tunisie pour les pépinières s’articule sur une stratégie en 3 axes : 

 

1- Incubation des projets : Cette fonction se fait sans hébergement et elle
s’étale sur une période variant entre 3 et 6 mois. elle nécessite un plan
d’affaires en cours ou réalisé, ensuite un niveau avancé de développement du
prototype et enfin l’accord du comité d’agrément de la pépinière. cette
démarche concerne les secteurs suivants : 

 

   
* Les industries
manufacturières Les services liés à l’industrie.

   
* Les nouvelles technologies. 

 

L’incubation consiste en 12 séances de formation selon les besoins exigés
par l’incubation des projets et à raison d’une demi journée par semaine. Les
thèmes de cette étape sont :

 

   
* Tableau de bord,

   
* Gestion de la qualité,

   
* Contrats d’assurances,

   
* Conduite de projet et

   
* Stratégies de marketing. 

 

2- L’accompagnement et le suivi du promoteur : Cette période dure 2 ans et
concerne le jeune promoteur ayant un projet innovant, une étude de
faisabilité achevée, un schémas de financement clôturé et l’accord du comité
d’agrément de la pépinière. Cet accompagnement cherche à placer le jeune
promoteur dans des conditions aussi proches que possible de celles du
marché. Il va bénéficier d’une formation modulaire adaptée à son projet
ainsi que d’une mise à disposition de services communs: téléphone, fax,
secrétariat, photocopie, Internet etc…

 

L’aboutissement de cet accompagnement est la promotion de nouvelles
entreprises, de la recherche d’un partenariat et d’un appui post-hébergement
en pépinière. 

 

3- La formation et l’encadrement : Chaque pépinière octroi une formation de 3
a 6 mois, avec l’accord du comité d’agrément de la pépinière pour le jeune
promoteur. Le porteur d’idée innovante a droit à 15 séances de formation
interactive (une demi-journée par semaine), ce qui couvre les différentes
étapes de l’étude de faisabilité du projet, soit : 

 

  * Profil
de l’entrepreneur,

  * Etude
du marché,

  * Choix
du processus technique,

  *
Rentabilité,

  *
Préparation du plan d’affaires. 

 

L’expérience
Tunisienne est très récente, ce qui ne permet pas de porter une évaluation
très fine, mais déjà 2 axes de développement peuvent être posées: 
L’instauration d’un mécanisme d’incitation pour les porteurs de nouveaux
projets. La définition de relations contractuelles entre les partenaires.

A.B.

 

26 – 10 – 2004 ::
07:00

 ©webmanagercenter – Management & Nouvelles Technologies
– Magazine en ligne