Tunisie – Enseignement : Le ministère de l’Education recrutera si…

Par : DiTap

“La question des recrutements reste tributaire du budget consacré par le ministère des Finances au ministère de l’Education”. C’est ce qu’a déclaré, mardi 23 août, le ministre de l’Education, Néji Jalloul, suite aux mouvements de protestation organisés par les enseignants suppléants pour revendiquer leur intégration dans le secteur de l’éducation nationale.

Jalloul, qui présidait une séance de travail au siège du gouvernorat de Sousse sur “Le mois de l’école 2”, a démenti les informations selon lesquelles son département a fermé les portes au recrutement ou qu’il est revenu sur les engagements qu’il avait pris avec la partie syndicale concernant ce dossier, affirmant que “le ministère a simplement modifié la formule de recrutement”.

Il a précisé que 7 mille recrutements ont été effectués au titre de la nouvelle année scolaire: 3 mille instituteurs, 3 mille enseignants du secondaire et mille surveillants et techniciens.

A rappeler que les enseignants suppléants ont observé, au cours des derniers jours, des mouvements de protestation devant les sièges des commissariats régionaux de l’éducation pour revendiquer leur intégration dans le secteur de l’enseignement primaire. Ils ont appelé l’autorité de tutelle à mettre en œuvre les accords conclus avec le syndicat de l’enseignement de base stipulant l’intégration, en quatre étapes, des suppléants qui ont travaillé pendant 6 mois au moins.