Une convention a été signée ce vendredi entre la République tunisienne et le Conseil arabe de spécialisation en santé portant création en Tunisie d’un bureau de coordination du Conseil, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué publié sur sa page officielle.

La convention a été signée par le ministre de la santé, Ali Mrabet d’une part, et le président par intérim de l’instance supérieure du Conseil arabe de spécialisation en santé et ministre jordanien de la santé jordanien, Firas Al Hawari, d’autre part et ce, en marge des travaux de la réunion périodique du bureau exécutif du Conseil tenue à Amman, en Jordanie, du 15 au 17 février en cours.

La création en Tunisie d’un bureau de coordination du Conseil arabe de spécialisation en santé vise, selon le communiqué, à attirer des médecins des pays arabes voisins pour suivre régulièrement des formations dans les établissements hospitaliers tunisiens, en partenariat avec l’instance nationale de spécialisation, les facultés, les instituts et les écoles de sciences de la santé.

Lors de la réunion, le ministre de la santé a souligné l’importance de la création de ce bureau en Tunisie dans le renforcement des compétences des médecins tunisiens et étrangers conformément aux normes internationales.

Ali Mrabet avait tenu hier jeudi une réunion de travail avec son homologue jordanien, Firas Al Hawari. Les deux responsables ont discuté des moyens de promouvoir le partenariat dans le secteur de la santé entre la Tunisie et la Jordanie, notamment dans l’industrie pharmaceutique, la numérisation du secteur de la santé, l’échange d’expériences, la formation et le thermalisme.

Ils ont également souligné la nécessité de développer le programme exécutif du mémorandum de coopération sanitaire entre les deux pays pour inclure la coopération et l’échange d’expériences dans les domaines de l’industrie pharmaceutique et des traitements spécialisés, notamment en chirurgie cardiovasculaire pédiatrique et en oncologie.

A noter que la réunion périodique du bureau exécutif du Conseil arabe de spécialisation en santé, à laquelle ont pris part, plusieurs ministres arabes de la santé, des experts et des spécialistes dans le domaine de la santé, ainsi que des représentants des États membres de l’instance supérieure du Conseil, a été consacrée à la discussion de l’ordre du jour de la session et de l’état d’avancement de la mise en œuvre des résolutions des sessions précédentes.