Le déficit commercial aux prix courants s’est aggravé de près de 50%, à 6,6 milliards de dinars, à fin avril 2022, contre 4,4 milliards de dinars au cours de la même période de 2021, selon une note publiée, jeudi, par l’Institut National de la Statistique (INS).

Le taux de couverture a perdu 3,4 points, en comparaison avec la même période de l’année 2021, à 74,1%.