Une loi de finances 2018 largement contestée et qui a fini par être adoptée. Le budget passe à 35,851 milliards de dinars en augmentation de 11,3% par rapport au budget 2017.

41% du budget servira au paiement des salaires de la fonction publique, et 22,5% pour le remboursement des dettes publiques en principal et intérêts.

Parmi les mesures de la loi de finances pour la gestion 2018, l’augmentation notamment d’un point de la TVA, ainsi le taux commun passe de 18 à 19% et l’extension du champ d’application de la TVA à la vente d’immeubles à usage d’habitation par les promoteurs immobiliers au taux de 13%.

Télécharger (PDF, Inconnu)

Plus sur la loi de finances pour la gestion 2018