Attentat : La croissance impactée de 0,1% (Banque de France)

Par : AFP

banque-france-afp-2015.jpg

La Banque de France, invoquant l’impact des attentats du 13 novembre à Paris, a abaissé mardi à 0,3%, contre 0,4% précédemment, sa prévision de croissance du PIB en France au quatrième trimestre.

“Selon l’indicateur synthétique mensuel d’activité (ISMA), le produit intérieur brut progresserait de 0,3% au quatrième trimestre 2015”, a indiqué la BdF dans un communiqué, en expliquant qu’il s’agissait d’une deuxième estimation. Selon une porte-parole de la Banque de France, cette révision à la baisse de 0,1 point de croissance s’explique par l’impact que devraient avoir les attentats sur l’activité économique. “Il s’agit d’un impact limité”, a-t-elle commenté auprès de l’AFP.

Dans ses prévisions pluriannuelles publiées vendredi, l’institution monétaire française a maintenu inchangée sa prévision globale de croissance pour 2015 à 1,2%.

 

AFP