France Télévisions : une entreprise “en difficulté”, après des élections “opaques” (Cavada)

Par : AFP
1ac3de29bc8e7e945560a526ff09c6793a787e19.jpg
éputé européen et ancien président de Radio France Jean-Marie Cavada, le 6 janvier 2015 à Paris (Photo : Martin Bureau)

[19/06/2015 08:56:39] Paris (AFP) Le député européen et ancien président de Radio France Jean-Marie Cavada s’est dit vendredi sur France Info inquiet pour l’avenir de France Télévisions, une “maison en difficulté” après l’élection dans l'”opacité” de sa nouvelle présidente.

“Visiblement, il y a eu de l’opacité”, a déclaré l’ancien président de Radio France, qui estime que les résultats de l’instruction ouverte pourraient “secouer l’institution”.

Le député européen s’est dit inquiet pour l’avenir de l’entreprise, qu’il a jugée “en difficulté”. “Ca ne se voit pas, mais ça se sent”, a-t-il précisé. “La suspicion qui pèse ne rendra service ni au CSA, ni à la loi Hollande” de 2013 qui donnait plus d’indépendance au CSA, “ni à France Télévisions”, a déclaré M. Cavada.

“C’est une entreprise qui a besoin de profondes réformes”, a ajouté l’ancien journaliste. Le député européen a conclu en jugeant que la France est “un pays malade de ses institutions, ce n’est pas une bonne nouvelle”.

Ses déclarations interviennent après l’élection de Delphine Ernotte-Cunci à la tête de France Télévisions fin avril par le CSA. La nouvelle venue dans l’univers des médias, 48 ans, prendra en août les rênes du groupe public.