L’ancien pdg du groupe Doux, Charles Doux, est mort

Par : AFP
9ea13bf99c5a9b399e0457d135ed9acdf9bfbadc.jpg
évrier 2013 à Quimper (Photo : Fred Tanneau)

[12/02/2015 15:14:37] Rennes (AFP) L’ancien pdg du groupe volailler breton Doux, Charles Doux, qui avait fait de l’entreprise un groupe international, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi.

“Nous avons été informés ce matin par un mail de son fils, Jean-Charles Doux, du décès de son père Charles Doux dans la nuit”, a informé à l’AFP le délégué central CGT du groupe Jean-Charles Gouffiès.

Sa mort a été confirmée sans plus de précision par le service communication de l’entreprise.

Jean-Charles Doux avait été nommé pdg en remplacement de son père Charles Doux, en avril 2013.

“Après bientôt 60 ans passés à construire et développer le groupe, j’en confie les commandes à Jean-Charles Doux en toute sérénité”, avait alors déclaré Charles Doux alors que le groupe se remettait d’une période très troublée.

“Le groupe a recouvré sa rentabilité et s’apprête à présenter son plan de continuation. Il va écrire un nouveau chapitre de son histoire avec une équipe menée par Jean-Charles, qui vient de prouver sa capacité”, avait ajouté son père.

Charles Doux avait pris la direction des mains de son père en 1975.

Le groupe, fondé en 1955, réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 450 millions d’euros et emploie 2.200 personnes. Il est le premier producteur et exportateur européen de volaille avec une production d’un million de volailles par jour (soit 27% de la production française). Il est également le troisième acteur mondial dans ce secteur avec 15% des exportations mondiales de poulet entier.