Bourse-Paris : le CAC 40 en hausse, au-dessus des 5.200 points

Par : AFP
 
 
SGE.KCL11.040906161153.photo00.quicklook.default-245x164.jpg
Vue du palais Brongniart, place de la Bourse à Paris (Photo : Jean-Pierre Muller)

[04/09/2006 16:12:13] PARIS (AFP) La Bourse de Paris a clôturé en hausse lundi, le CAC 40 gagnant 0,38% pour s’inscrire au-dessus du seuil symbolique des 5.200 points pour la première fois de ces quatre derniers mois, à l’issue d’une séance jugée très calme.

Le CAC 40 a engrangé 19,79 points à 5.203,24 points, soit son niveau de clôture le plus haut depuis le 11 mai, lorsqu’il avait fini à 5.262,94 points.

Les échanges ont totalisé 3,02 milliards d’euros, des volumes modestes qui s’expliquent par la fermeture des marchés américains ce lundi pour Labor Day (fête du Travail), selon des courtiers.

Londres a fini en hausse de 0,63%, Francfort de 0,56% et l’Eurostoxx 50 de 0,45%.

A Paris, la séance a été “très, très calme”, mais “le reste de la semaine sera marqué par des publications micro-économiques qui pourraient soutenir le marché” parisien, a souligné un courtier parisien.

Air Liquide (-2,16% à 162,80 euros) a publié un bénéfice net semestriel (+10,2% à 480 millions d’euros) légèrement inférieur aux attentes des analystes. Le titre a par ailleurs pâti de prises de bénéfices après avoir atteint vendredi un sommet historique, en anticipation des résultats semestriels.

Thomson a progressé de 3,36% à 12,91 euros malgré l’absence de nouvelle particulière, selon des courtiers.

BNP Paribas (+1,32% à 84,35 euros), Crédit Agricole (+0,48% à 31,68 euros) et Société Générale (+1,67% à 127,80 euros) ont profité de rumeurs d’OPA dans le secteur. Selon le quotidien Finanza e Mercati, l’espagnol BBVA envisagerait de déposer une offre hostile sur l’italien Banco Lombarda.

Par ailleurs, l’action BNP Paribas a touché un nouveau sommet historique à 84,55 euros, profitant d’espoirs de développement sur le marché chinois: le groupe bancaire fait partie des cinq candidats étrangers pour la privatisation de 10% du capital de China Citic Bank, 7ème établissement du pays.

EADS (-0,86% à 23,08 euros): la filiale Airbus a nommé lundi avec effet immédiat Mario Heinen comme directeur du programme A380, victime de retards de production, à la place de Charles Champion, qui devient “conseiller spécial” du nouveau patron de l’avionneur européen Christian Streiff, selon un communiqué.

Par ailleurs, le britannique BAE Systems pourrait céder cette semaine sa part de 20% dans Airbus pour 2,8 milliards d’euros, selon le journal britannique The Observer. Des informations que BAE a jugé “prématurées”.

Vivendi (+0,93% à 27,24 euros) est sur les rangs pour reprendre BMG Music Publishing (groupe Bertelsmann), selon le Wall Street Journal, qui évoque des offres autour de 1,5 milliard d’euros. Parmi les autres candidats figurent Warner Music et Viacom.

Peugeot a perdu 0,50% à 43,87 euros. UBS a laissé entendre dans une note à ses clients que le lancement de la 207 pourrait ne pas être aussi réussi qu’espéré par les analystes.

Sanofi-Aventis (-0,57% à 70,30 euros): Oddo Securities a abaissé sa recommandation à “alléger” contre “acheter” précédemment, avec un objectif de cours de 70 euros, ont rapporté des courtiers.

Trigano (-9,32% à 34,46 euros) a pâti des doutes des investisseurs sur sa capacité à remplir ses objectifs de marge bénéficiaire et de chiffre d’affaires sur son exercice 2005/2006 en cours, le PDG François Feuillet ayant évoqué des coûts de développement plus élevés que prévu et des retards de fabrication.

Géophysique (+3,82% à 133,30 euros) a bénéficié d’une étude optimiste du courtier Lehman Brothers, qui a commencé lundi le suivi du titre avec une recommandation à “surpondérer” et un objectif de 175 euros.

Atos Origin (-1,55% à 40,63 euros) a souffert de l’abaissement de recommandation de Morgan Stanley à “sous-pondérer” contre “neutre”.

Euronext

 04/09/2006 16:12:13 – © 2006 AFP