Le projet “SPARK COMPETITION” de l’IACE

Par : Hamza

Le projet “SPARK COMPETITION” de l’IACE

 

Lors des journées de l’entreprises organisées à Sousse le vendredi 26
décembre et le samedi 27 décembre sur le thème de l’Entreprise et
l’investissement, un constat a été fait par la Cellule des Jeunes Membres de
l’IACE au sujet des freins à l’investissement :

1. L’absence d’une politique de financement, par des sicars ou par
des prêts bancaires.
2. Déficience de la culture entrepreneuriale au niveau de la
formation.
3. Absence d’accompagnement des nouveaux projets.
4. Absence de promotion de la culture d’entreprise.

La présentation de l’étude de la cellule des jeunes membres de l’IACE a été
faite par Mr Mondher Ben Ayed PDG de TMI, elle a mis en débat plusieurs
pistes d’amélioration qu’on peut résumer en 10 points :

1. Créer un observatoire national

des
jeunes entreprises.
2. Encourager l’innovation en matière de service, en mettant en
relief les nouveaux métiers.
3. Confier l’accompagnement des jeunes promoteurs à des organismes
experts.
4. Réserver un quota des marchés publics.
5. Créer de nouveaux mécanismes de financement, tel que le Business
Engels.
7. Favoriser le parrainage et le coaching.
8. Favoriser l’essaimage par des incitations fiscales.
9. Reformer le système éducatif, afin de favoriser l’initiative
privée.
10. Créer un portail national pour les jeunes promoteurs.

Afin de s’associer à cette démarche nationale, l’IACE a décidé de lancer le
concours de la meilleure création appelé “SPARK COMPETITION”.

Il s’agit d’une initiative lancée par le MIT (Massachusetts Institute of
Technology) et qui a été adoptée par plusieurs pays dont le Liban.

Cette manifestation est ouverte à tout individu ou groupe de personnes, qui
présente un projet de création d’une activité économique nouvelle.

Le déroulement de cette manifestation se fera par :

1. Présélection des dossiers soumis.
2. Chaque équipe doit présenter un business plan.
3. Un premier jury fera une deuxième présélection.
4.Chaque projet retenu sera parrainé par un ou plusieurs chefs
d’entreprise, qui vont assurer le coaching.
5. Les projets finalistes seront soumis à un grand jury
d’entrepreneurs nationaux et internationaux.
6. Des prix seront accordés aux lauréats du concours.
7. Un soutien financier sera prévue pour les équipes gagnantes..

Il s’agit d’une initiative louable, qui fera certes le promotion de la
culture de l’entreprise, d’autant que l’IACE à travers la création d’une
cellule des jeunes membres et l’invitation des lauréats des écoles de
commerce à assister aux journées de l’entreprise 2004.

 

A.B

Site Web :
www.iace.org.tn
 

09 – 12 – 2004 ::
07:00

 ©webmanagercenter – Management & Nouvelles Technologies
– Magazine en ligne