BNA : Une opération qui rappelle le communiqué du CMF ?

Par : Hamza

BNA : Une opération qui rappelle le
communiqué du CMF ?

Par Khaled Boumiza

Banque nationale spécialisée dans le financement de l’agriculture, la BNA a
terminé l’exercice 2003 avec un résultat net qui n’a presque pas bougé (14,9
MDT, contre 14,8 MDT) et cela, malgré une régression de 2% de son chiffre
d’affaires et une diminution de 1,2% du PNB. L’exercice 2003 a aussi été
marqué par une hausse des provisions pour couverture des risques d’un
montant de 197 MDT, contre 104,7 MDT en 2002, soit en augmentation
de plus de 88%. Une partie de ces provisions, d’un montant de 160 MDT, a été couvert par
l’Etat, par la conversion de créances agricoles octroyées sur fonds
budgétaires, sous forme de dotations à rembourser après rétablissement de
l’équilibre financier de la banque.

La BNA a, également, par une résolution de l’AGO, prélevé sur les réserves
pour réinvestissements exonérés, un montant de 5 MDT qui a été affecté aux
provisions. L’opération s’ajoute à l’affectation des dotations aux
provisions constituées pour un montant de 22 MDT pour compléter le
provisionnement pour couverture des risques. Elle rappellerait cependant
étrangement, selon des experts, un certain communiqué du CMF qui indique qu’«à
l’occasion de l’examen des états financiers, des résolutions des AG et des
états de mouvements des capitaux propres des sociétés admises à la cote de
la bourse, certaines sociétés ne procédaient pas à la constatation de
certaines charges devant grever le résultat net de l’exercice et les
couvraient par des affectations du résultat ou par des prélèvements sur les
capitaux propres (des réserves constituées). Les pratiques semblent avoir
pour but de combler partiellement ou totalement, les insuffisances de
provisions requises ».

03 –
08 – 2004 :: 07:00

 ©webmanagercenter – Management & Nouvelles Technologies

Magazine en
ligne