Les bonnes affaires de l’organisation d’un sommet

Par : Hamza

10-12-2003 / 10 :15

sommet_smsi.gifEntre
16.000 et 18.000 personnes sont attendues à Genève pour le Sommet mondial de
la Société de l’Information qui se déroule du 10 au 12 décembre 2003.

A grand événement, grands préparatifs et la ville suisse s’est tellement
bien préparée qu’il n’y a plus de place d’hôtel pour abriter les visiteurs !
A tel point qu’on a dû se rabattre sur les villes françaises voisines de
Genève.

Bien que la ville suisse est habituée depuis des lustres à abriter de grands
événements internationaux (notamment des congrès) grâce aux multiples
organisations internationales qui s’y trouvent (ONU, OMS, UIT, HCR, Croix et
Croissant Rouge, etc…) c’est la première fois qu’elle abrite un aussi
grand sommet organisé par l’ONU.

Pour faire face à cette déferlante de visiteurs, 1000 personnes ont été
mobilisées et une centaine d’entreprises ont été déléguées pour sous-traiter
des travaux pour le compte du Comité d’organisation du Sommet.

Les retombées économiques de tout cela n’a pas manqué d’être rapidement
chiffré puisque selon les estimations un délégué type dépense aux environs
de 500 Francs Suisse (autant en dinars Tunisiens) par jour. La moyenne des
18.000 participants vont rester entre trois et quatre jours. A partir de là
et uniquement pour les retombées directes, entre hôtel (la chambre en deux
étoiles est autour de 150 dinars Tunisiens) et repas les visiteurs
dépenseront l’équivalent de neuf millions de dinars par jour, soit entre 27
et 36 millions de dinars.

 

Il faudrait préciser que ce montant aurait pu être un peu plus supérieur ne
serait-ce les quelques avantages accordés par la ville de Genève qui a ainsi
permis aux visiteurs munis de badges d’utiliser tout le réseau de transport
public de la ville gratuitement. Concernant les retombées économiques
indirectes, des responsables du Sommet les estiment autour de l’équivalent
de 20 millions de dinars.

Il est à espérer que la Tunisie qui abrite la deuxième phase de ce sommet en
2005 génère de pareilles recettes ce qui ne peut que nous encourager à
programmer de grands événements internationaux. Rappelons que la Tunisie
abrite en janvier 2004 la Coupe d’Afrique des Nations, en 2005 la Coupe du
Monde de Hand-ball et qu’elle est candidate pour organiser la Coupe du Monde
de Foot-ball en 2010.

R.B.H

 

 

(c)
Webmanagercenter – M.N.T.  – 10 -12 – 2003 à 15 :30