Bourse de Tunis : UADH, Indicateurs en baisse sous l’effet des quotas et de la dévaluation du dinar

Par : Hamza

Les revenus du groupe UADH au titre du 2ème trimestre 2016 ont connu une baisse de 19,12% par rapport à la même période de l’année 2015, en passant de 111 602 506 DT à 90 258 596 DT.<

Ce résultat est la conséquence directe de la baisse des revenus provenant de l’activité « concession automobile » de 20,59%. Ces derniers étaient de 86 717 393 DT pour le deuxième trimestre 2016 contre 109 199 001 DT réalisés courant le deuxième trimestre 2015. Cela est dû au blocage des importations par la formule des 25% par trimestre.

Il est d’une importance capitale à signaler que la diminution des ventes de l’activité automobile du groupe UADH est due au changement de la politique globale du Gouvernement et en particulier du Ministère du Commerce en termes d’attribution et répartition des quotas d’importation dans le but de maitriser le déficit de la balance commerciale de l’Etat tunisien et ses réserves en devises.

En fait, la nouvelle politique adoptée consiste à répartir, à part égale, le quota d’importation annuel de chaque concessionnaire automobile sur les quatre trimestres. En conséquence, la part sur le quota d’importation à fin juin ne peut pas dépasser les 50% alors que l’ancienne politique ne prévoyait pas de contrainte pour l’utilisation du quota d’importation. Les concessionnaires automobiles appartenant au groupe UADH étaient pénalisés par cette nouvelle politique puisqu’ils avaient auparavant la possibilité d’importer jusqu’à 80% de leurs quotas à fin juin et appliquer ainsi leurs politiques commerciales.

D’ailleurs, l’introduction de plusieurs nouveaux modèles CITROEN et MAZDA a été reportée pour les mois de septembre et octobre à cause de ces contraintes de volumes.

Contrairement à l’activité automobile, les revenus rattachés à l’activité « Fabrication et distribution des Filtres » du groupe UADH a connu pour le deuxième trimestre 2016, une croissance de 47,33% en comparaison avec la même période de l’année dernière.

–    A fin juin 2016, le chiffre d’affaires consolidé d’UADH s’est élevé à 173 667 774 DT contre 178 263 646 DT réalisé à fin juin 2015, enregistrant ainsi une légère diminution de 2,58%.

–    Le taux de marge d’EBITDA a enregistré un repli de 5,6 points à fin juin 2016 comparé à fin juin 2015, dû à l’effet conjugué de la baisse des revenus du groupe UADH et l’augmentation de la masse salariale suite à l’application des nouvelles conventions collectives.

–    Le montant des charges financières nettes du groupe UADH a enregistré une augmentation en passant de 3 517 835 DT au 30 juin 2015 à 18 977 988 DT au 30 juin 2016 en raison de la grave dévaluation du Dinar tunisien par rapport aux monnaies de paiement des importations des sociétés du groupe, soit principalement l’Euro et le Yen. Ladite augmentation provient quasi exclusivement des pertes de change dont l’impact sera répercuté sur les prix de vente de la 2ème période de l’année 2016 pour reprendre le niveau habituel des marges brutes.

– Les produits de placements ont connu une hausse de plus que 200% pour s’élever à fin juin 2016 à 3 870 686 DT.

–     Au terme du premier semestre 2016, l’endettement du groupe UADH s’est réduit de 4,24% par rapport à la fin de l’année 2015, pour s’établir à de 54,5 millions de dinars.

–    La trésorerie nette s’est élevé à fin juin 2016 à 22,5 millions de dinars ce qui dénote une situation financière saine du groupe. En fait, à travers ses disponibilités financières, le groupe UADH est en mesure de faire face à ses dettes financières à court terme matérialisées par des concours bancaires et autres passifs financiers