Bourse de Tunis : UBCI, le dividende passe à 1,100 dinar par action

Par : Hamza

Au cours de l’AGO, organisée ce vendredi 3 juin par l’UBCI, la direction générale de la Banque du groupe BNP-Paribas a présenté les faits marquants de l’exercice 2015 estimant que l’UBCI «a poursuivi son développement en dépit d’une croissance économique en très fort retrait».

«La maîtrise du coût moyen des ressources conjuguée à une préservation des marges sur emplois ont permis avec le renforcement de la marge d’intermédiation et des commissions de générer un Produit Net Bancaire (PNB) de 160,393 MDT en croissance de 5,46%».

Le résultat net après impôts de 31,936 MDT, en augmentation de 9,34%, permet à l’UBCI d’être en légère avance sur son plan stratégique 2014-2016.

graphiques-ubci-ago-2016.jpg

Le management de l’UBCI souligne, notamment, «le renforcement de la démarche One Bank For Corporate avec l’appui de BNP-Paribas et permettant d’être un interlocuteur privilégié des entreprises locales souhaitant se développer à l’international et des entreprises étrangères intéressées par le marché tunisien».

 Au niveau de son exposition au risque, la direction de la banque souligne que l’augmentation de ses créances sur la clientèle s’est effectuée en préservant la qualité du portefeuille avec un taux de créances non performantes limité à 6,56% et un taux de couverture élevé de 80,05%. La direction de l’UBCI estime que ces performances la placent parmi les meilleures banques de la place.

Au cours des discussions, un des actionnaires présents à l’AGO a soulevé la question des conventions réglementées relatifs à des opérations d’assistance technique et à des contrats cadres portant sur des applications et prestations de services informatiques signés avec le groupe BNP.

Dans le rapport spécial, les commissaires aux comptes ont rappelé l’amendement conclu le 30 décembre 2014 entre l’UBCI et BNP-Paribas en vertu duquel «les sommes des charges liées à la maintenance évolutive/applicative des applications régies par les contrats cadres et contrats y afférents, ainsi que les charges régies par la convention d’assistance technique prestations ponctuelles, ne saurait dépasser 2,5% du Produit Net Bancaire de l’UBCI».

Passés aux votes la plupart des résolutions ont été approuvées à la majorité des voix.

Sur proposition du Conseil d’Administration, l’Assemblée Générale Ordinaire a également décidée l’attribution d’un dividende de 1,100 Dinar par action, contre un dividende de 0,700 dinar en 2014 et de 0,300 dinar en 2013.

M.G.S.