Etats-Unis : le baseball, dernière victime de la cyber-criminalité

Par : AFP
c20c3453069eb967fa54da61d9361f79070e4bbd.jpg
à Houston, le 14 juin 2015 (Photo : Bob Levey)

[16/06/2015 19:06:08] New York (AFP) Le FBI a mis au jour une forme inédite de cyber-criminalité qui vise une équipe de baseball, les Houston Astros, à l’instigation d’une équipe rivale, les St Louis Cardinals, a révélé mardi le New York Times.

Selon le quotidien américain, le Bureau fédéral d’investigation et la justice américaine ont découvert que le réseau informatique des Houston Astros avait été attaqué avec succès, ou “hacké”.

Les instigateurs de cette nouvelle forme d’espionnage industriel, une première dans l’histoire du sport professionnel, sont l’une des équipes les plus réputées de la Ligue majeure de baseball (MLB), les St Louis Cardinals.

Les “cyber-pirates” se sont emparés des statistiques, à l’entraînement et en match, des joueurs des Astros, les rapports d’observation des “scouts” (experts) sur les autres équipes de la MLB, bref des chiffres qui, dans un sport comme le baseball, valent de l’or ou presque.

Selon le New York Times, citant des responsables de l’enquête, l’attaque aurait été diligentée par la direction des Cardinals qui n’aurait pas digéré le départ de leur ancien directeur général, Jeff Luhnow, pour Houston en 2011.

Aucun dirigeant des Cardinals n’a pour l’instant été suspendu de ses fonctions ou renvoyé, a précisé le New York Times.

Les Cardinals ont publié un bref communiqué pour affirmer qu’ils “coopéraient pleinement avec les enquêteurs et vont continuer à le faire”: “Comme il s’agit d’un enquête fédéral en cours, il serait inapproprié de faire d’autres commentaires”, ont-ils conclu.

– Les Astros en tête de l’American League –

Même tonalité dans le communiqué des Houston Astros: “Nous collaborons totalement à cette enquête fédérale et nous n’avons rien d’autre à ajouter”.

De son côté, la MLB qui chapeaute le Championnat de baseball le plus réputé au monde, a reconnu qu’elle “était au courant de l’enquête fédérale en cours, à laquelle elle avait apporté tout son soutien”.

“Une fois que l’enquête sera terminée, nous déciderons rapidement des suites à donner à cette affaire”, a conclu la MLB.

La cible de cette attaque ne serait autre que Jeff Luhnow, manageur général des Astros.

Cet ancien consultant s’est fait une spécialité à travers l’étude de statistiques et grâce à des modèles mathématiques utilisés notamment par la Nasa, d’identifier les joueurs à fort potentiel pour son équipe.

Recruté en 2003 par St Louis, sans aucune expérience préalable dans le baseball, il a permis, malgré le scepticisme initial, aux Cardinals de retrouver leur gloire passée avec deux victoires dans les World Series, le titre suprême, en 2006 et 2011.

En 2011, Luhnow a été recruté par le nouveau propriétaire des Houston Astros qui lui a donné les pleins pouvoirs pour relancer son équipe: il a procédé à des coupes sombres dans l’effectif parmi les joueurs les mieux payés, recruté des espoirs et créé des centres de formation.

Houston n’a toujours pas participé aux play-offs depuis l’arrivée de Luhnow, mais les Astros commencent à faire peur: ils ont le meilleur bilan de l’American League avec un bilan de 37 victoires et 28 défaites (56,9%).