La Tunisie en danger de paix!

wmc-economie-sauve-tunisie.jpgDepuis quelques temps, une angoisse incompréhensible me saisit, je n’ai jamais été aussi inquiète pour l’avenir de notre petit pays. Pourtant, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, on aurait, d’après la presse internationale, réussi notre examen d’entrée en démocratie, notre PP a montré avec fierté le résultat de deux années de travaux d’une ANC qui a fait de telle sorte que le prix de revient de chaque article de notre nouvelle Constitution mérite de figurer dans le GUINNESS, le DIALOGUE NATIONAL n’a pas échoué, l’UGTT est proposée pour le NOBEL et même ENNAHDHA a perdu de son arrogance -mais a-t-elle perdu ses illusions?

Mais, pourquoi cette indicible inquiétude qui me ronge au fond de mes entrailles? Pourquoi tous les jours je sens que ça va basculer vers une situation que nous ne maîtriserons pas? Car, en fin de compte, et quand on regarde de près ce qui nous arrive, nous petite TUNISIE qui a vu naître HANNIBAL, IBN KHALDOUN et BOURGUIBA, cela n’arrange personne sur cette planète.

D’abord, nos alliés traditionnels et notre ancienne mère patrie dont le président a jugé de nous rassurer en répétant à qui veut bien l’entendre que l’ISLAM est compatible avec la démocratie, cette assertion ferait sourire plus d’un être cultivé. N’est-ce pas messieurs les immortels? L’ISLAM est d’origine divine et la démocratie est humaine, alors depuis quand le temporel s’adapte au réel -j’ai toujours cru le contraire- ? Et par conséquent, que notre pays donne une leçon à ses anciens maîtres ne leur sied pas à ces gens-là…

Notre principal voisin et allié vient de traverser une période d’élections difficile et qui répète à qui veut l’entendre que l’ALGERIE est une entité et un système, même boiteux; et qui vient encore de nous prouver son amitié indéfectible en agissant de concert contre les sportifs du Chaambi.

Notre autre voisin, en plein désarroi et décomposition politique, bien qu’il ait besoin de nous pour se nourrir et se soigner, vient de nous démontrer que nos diplomates ont une valeur marchande certaine en les kidnappant. Doit-on les remercier après tout ce que la Tunisie a fait pour eux durant la guerre, ou est-ce une tentative de déstabilisation de deux peuples qui sont en symbiose totale?

Si on va encore plus loin, on constate que les Anglo-saxons et leurs pays satellites ont des comportements similaires, pragmatiques et opportunistes: ils considèrent que la TUNISIE est un pays laboratoire pour cette sacrée démocratie! D’ailleurs, ce mot m’HORRIPILE et je deviens allergique à son énoncé -je voudrais rappeler à mes lecteurs que nos ancêtres du temps de leur splendeur n’avaient pu trouver une traduction idoine à ce terme, eux qui ont donné à l’Occident plus de 10.000 mots techniques qui ont permis à leur science d’évoluer, eux qui nous traitent aujourd’hui d’irréductibles attardés… alors ces derniers se rattrapent en voulant semer à tout leur soi-disant démocratie et surpris par ce qui s’est passé chez nous l’ont traité de printemps comme si cette saison ne faisait que passer.

Et parmi les rumeurs qui m’inquiètent le plus, je voudrais parler de cet EXODUS qui se prépare à venir mouiller sur nos rivages avec à son bord tous les rebuts de barbus de la planète qui n’ont plus la bénédiction de leurs financiers -financiers qui ont respecté les consignes de leur seigneur et maître, lequel aurait jugé que nous étions le pays le plus apte à les accueillir et où ils seraient le plus en sécurité eux qui manipulent les ceintures explosives comme d’autres manipulent leur téléphone portable…

Alors, si vous y comprenez quelque chose, dites-le moi. Imaginez la BAD nous quitte et ce qu’il y a de plus bad sur cette planète arrive! On prétend même que pour gagner des voix, certains seraient prêts à leur donner la nationalité tunisienne.

Sur le plan intérieur, là je suis encore plus acide: je vois des gens qui, par amour du pays, sont venus à son service se faire attaquer tous les jours, et on constate que même certains inventent de sujets rien que pour faire mal à cette élite de technocrates compétents et efficaces. Je dirais à ces oiseaux de mauvaise augure qu’ils n’ont toujours pas compris qu’un bon technocrate peut devenir un politicien même médiocre, mais un bon politicien ne peut jamais devenir même un technocrate débutant!

Et les sujets se suivent dans cette campagne de diffamation très bien orchestrée et qui ne s’arrête pas depuis quelques temps et beaucoup ont démontré leur habilité dans l’art de démolir les autres.

Commençons par les chiffres, et les chiffres sont têtus. Le PREMIER MINISTRE a répété que les caisses sont vides et un chiffre a circulé sur le trou de la trésorerie qu’on ne peut expliquer: tenez-vous bien, ce trou représente environ l’équivalent d’un SMIG de perdu à la seconde! J’ai trouvé la réaction du patron d’ENNAHDHA assez saugrenue, puisqu’il considère que le PM exagère… Il faut dire que le PM ne distribue pas les chèques du contribuable et habite chez lui.

Ensuite, l’équipe gouvernementale a voulu faire un geste symbolique en demandant que leurs salaires soient réduits, ils ont été rapidement suivis par le PALAIS qui, brusquement, s’est réveillé et demandé aussi une réduction de son salaire… Alors les esprits bien intentionnés ont considéré que c’était de la démagogie. Mais quand est-ce que vous allez faire la différence entre un fait et un concept?

Continuons sur notre lancée. On constatera que certains encore ne veulent pas lâcher prise SUR la sympathique et dynamique ministre du Tourisme qui met du sien dans la promotion du secteur et qui continue à se faire attaquer de toutes parts, notamment par des gens qui sont regroupés au PALAIS DU BARDO et vivent aux frais du contribuable à s’étriper à longueur de journée dans un but de faire prolonger au maximum leur séjour sous cette coupole, car, stricto sensu et si on suit a la règle les conditions de leur entrée dans ce palais, ils n’ont plus de raison d’être et agissent en pleine illégalité!

D’autant, plus qu’on les voit s’égosiller sur tous les plateaux pour critiquer, semer la discorde et la suspicion et mettre en défiance des gens qui ne cherchent qu’à améliorer la balance des paiements mise bien mal par d’habiles gestionnaires qui ont mené le pays au bord du gouffre.

Je ne voudrais pas tergiverser sur le détail de la présence d’Israéliens en TUNISIE –ces gens-là ont toujours été partout sur la planète malgré leur faible nombre. Mais est-ce beaucoup de gens savent que le deuxième lieu saint des Juifs sépharades de la planète se trouve à DJERBA et que chaque Juif qui naît quelque part a un passeport israélien d’une manière systématique sans qu’il ne le demande?

Donc, arrêtez ce comportement hypocrite vous qui les acceptez avec un autre passeport. Car messieurs, la grosse différence c’est qu’aujourd’hui et 60 ans après la nekba, il s’est créé un esprit israélien essentiellement azkenaze que même les Anglo-saxons ne maîtrisent plus; et que la solution est palestino-palestinienne, eux qui sont devenus la diaspora d’une diaspora.

Ensuite et surtout et là je suis totalement indisposée de ces réactions de ces soi-disant députés qui, après avoir terminé la Constitution, veulent la contredire en voulant faire voter des lois pour la création de tribunaux d’exception, insatisfaits des jugements du tribunal militaire. Je dis à ces gens-là, méfiez-vous, la GRANDE MUETTE travaille en silence, pleure ses morts en silence, mais n’aime pas qu’on la chatouille, et il ne faut pas réveiller un dragon qui dort.

Tous ces éléments juxtaposés ne me disent rien qui vaille et je reste curieuse de constater que certains pays n’ont à aucun moment réagi ni porté un jugement sur ce qui se passe chez nous, et je ne voudrais que citer l’EMPIRE DU MILIEU, de tigre en papier qui somnole en digérant la dette abyssale de l’Oncle SAM… Alors je vous dis que DIEU bénisse la TUNISIE, la protège de ses ennemis, et nous nous chargerons de ses amis…