Google solde des poursuites des autorités pour 500 millions de dollars

Par : AFP
photo_1314205443853-1-1.jpg
Le logo de Google (Photo : John Macdougall)

[24/08/2011 17:05:13] NEW YORK (AFP) Le géant de l’internet Google a accepté de verser 500 millions de dollars pour solder des poursuites des autorités américaines liées à une affaire de promotion illicite de médicaments sur ses pages, a annoncé mercredi le ministère de la Justice.

“Le moteur de recherche internet a accepté des publicités de pharmacies en ligne basées au Canada ciblant les consommateurs américains et important illégalement des médicaments nécessitant des prescriptions aux Etats-Unis”, ont souligné les autorités dans un communiqué.

Cet accord avec Google, qui reconnaît sa responsabilité, est “l’un des plus important jamais conclu aux Etats-Unis”, note le document.

La somme que le groupe a accepté de payer correspond au remboursement de l’argent récolté par Google grâce à la vente de ces publicités et par les compagnies pharmaceutiques canadiennes suite à la vente de leurs produits aux Etats-Unis, précise le ministère de la Justice.

Les lois américaines interdisent l’envoi par des entreprises étrangères à des consommateurs aux Etats-Unis de médicaments nécessitant une ordonnance.

“Google était conscient dès 2003” que cette activité était illégale, souligne le communiqué.

L’accord conclu entre le géant de l’internet et les autorités permet de “s’assurer que Google va réformer ses pratiques abusives de publicités provenant de ces sociétés pharmaceutiques”, a commenté le procureur James Cole, cité dans le document.

Quand l’entreprise a appris l’existence d’une enquête sur ce sujet, elle a ainsi demandé aux laboratoires souhaitant promouvoir leurs produits sur son site d’être certifiés par le conseil américain des pharmaciens.

Le montant de l’accord va aussi permettre “non seulement de retenir l’attention de Google mais aussi l’attention de touts ceux qui contribuent au problème des médicaments aux Etats-Unis”, a noté de son côté le ministre de la Justice de l’Etat du Rhode-Island (nord-est), Peter Neronha.

Cette affaire avait été révélée en mai, quand Google avait indiqué qu’il provisionnait 500 millions de dollars à cette intention.

Cette provision avait ramené le bénéfice net du premier trimestre de Google à 1,798 milliard de dollars, contre 2,298 milliards annoncés le 14 avril.

Google fait par ailleurs l’objet d’une enquête des autorités de la concurrence américaines, annoncée en juin. Le groupe avait alors indiqué qu’il avait l’intention de coopérer.

Selon le Wall Street Journal, l’enquête sur un possible abus de position dominante se concentre sur le système d’exploitation Android et le moteur de recherche.

Vers 16H00 GMT, l’action Google gagnait 0,64% à 522,15 dollars sur le Nasdaq.