Tunisie : Pour la création d’un groupe de pression citoyen

Par : Hamza

Des citoyens conscients des défis du moment, des dizaines d’experts tunisiens et
étrangers et quelques 250 délégués représentants plus de 150 associations
militantes dans les 24 gouvernorats de la Tunisie ont décidé de passer à
l’action pour remettre la pendule du débat politique à l’heure en organisant la
première UNIVERSITE CITOYENNE sous le thème «Pour une Tunisie Alternative».

L’objectif étant de créer un think tank citoyen qui rassemble les acteurs de la
société civile autour d’un projet alternatif qui réponde aux objectifs de la
révolution dans ses dimensions politique, économique, sociale et culturelle et
de servir de contre-pouvoir et de groupe de pression citoyen aux gouvernements
issus de la démocratie naissante.

Au programme, l’intervention par téléconférence d’un groupe de militants
activistes brésiliens animé par Gilberto Gil, l’ex-ministre de la culture, et
Claudio Prada, pionnier de la contre-culture dans les années 68, l’intervention
des jeunes militants de Tahrir Square et d’éminentes personnalités tunisiennes
et étrangères dont les penseurs Azmi Bchara, Omar Aktouf, Gille Le Bail et
André-Jacques Holberg, l’auteur de la constituante islandaise Gylfason borvldur,
le penseur Lamjed Ben Sedrine, le militant Ahmed Mestiri, la philosophe Olfa
Youssef, l’universitaire Sami Brahem, les juristes Kais Saïd, Sadok Belaïd,
Radhia Nasraoui, Mokhtar Yahiaoui, les activistes Sihem Ben Sedrine, Selma
Abbou, l’auteur Cyril Grislain Karray, etc.

L’Université Citoyenne comprendra, également, plusieurs ateliers, conférences
débats, et tables rondes sur des sujets allant de la souveraineté nationale à
l’endettement, de la crise identitaire à la banque de temps comme moyen de
réduction du chômage.

Les soirées seront animées par des débats sur la culture post-révolutionnaire,
d’astronomie avec la SAT, d’art visuel avec Abdellatif Romdhani, de vidéo avec
Fathi Doghri, de poésie avec Béchir Kahouaji, Adam Fathi, de théâtre avec Raouf
Ben Yaghlane, de musique avec Mourad Sakli, Zouhair Gouga, ainsi que d’autres
artistes et intellectuels…

L’université Citoyenne, qui se tiendra à l’ISET de Rakada à Kairouan, débutera
le 23 juillet 2011 à 08h00 et continuera jusqu’au 28 juillet.

La participation dans les débats est gratuite et ouverte à tous les citoyens.
L’inscription doit être faite à l’avance sur le site de l’évènement:www.constituante.info.

La production exécutive est réalisée par Planet Art eXchange en partenariat avec
les associations: Afeq Al Muwatana, Kairouanais Citoyens, Tunisie Demain Jasmin
de Liberté, le réseau Ofeya, Al Marsad.