Tunisie : L’ambiance est moins bonne dans le Grand Tunis qu’au sud ou au centre-ouest du pays

Par : Hamza

Un sondage réalisé par le bureau d’études spécialisé SIGMA en collaboration avec l’Université de Tunis El Manar et  les Universités de Louvain (Belgique) et du Pays Basque (Espagne) portant sur le climat émotionnel et social en Tunisie (avril 2011) a dégagé les résultats statistiques suivants:

1 – Un climat émotionnel mitigé dans le pays et une ambiance perçue moins bonne sur le Grand Tunis notamment:

– L’ambiance émotionnelle en Tunisie est perçue à 47,6% “correcte”, à 30,2% “mauvaise” et à seulement 22,2% comme étant “bonne”. Elle est perçue “bonne” à seulement 10,6% sur le Grand Tunis. Au sud et au centre-ouest, la perception est meilleure: elle est considérée “bonne” à 35,7% au sud et à 40,8% au centre-ouest.

2.   Un climat social dans lequel on peut parler avec tranquillité, plutôt solidaire mais emprunt de peur et de crainte. Faible confiance envers les institutions. Une espérance relativement faible sur le Grand Tunis:

– Les Tunisiens s’accordent à 77,9% sur le fait que l’ambiance sociale est une ambiance dans laquelle on peut parler avec tranquillité, 52.2% trouvent que le climat social est emprunt de solidarité et d’entraide, mais 46,1% le perçoivent comme étant un climat de peur et de crainte. Ce sentiment est plus prononcé chez les femmes que chez les hommes.

– 29,3% des Tunisiens n’ont pas du tout confiance dans les institutions.

– L’espérance est plus prononcée au centre-ouest: 46,9% des Tunisiens dans cette région perçoivent le climat social comme étant un climat d’espérance. En revanche, ce sentiment n’est qu’à 27,4% pour les Tunisiens habitant le Grand Tunis.

3- Perception des rapports individuels avec la société: un fort sentiment d’appartenance:

– 82,4% des Tunisiens s’identifient aux membres de notre société. Ceci est confirmé par la positivité de la perception du groupe: 91,6% des Tunisiens déclarent être contents de leur appartenance à la société.

– Une nuance est tout de même à soulever, 23,4% des Tunisiens ne sont pas d’accord sur le fait que la société reflète beaucoup ce qu’ils sont. 

(Source : Sigma Conseil)