Le sucrier Cristal Union se lance dans la culture de l’édulcorant stévia

Par : AFP
photo_1299074345474-1-1.jpg
évia (Photo : Norberto Duarte)

[02/03/2011 14:01:45] PARIS (AFP) Le groupe coopératif Cristal Union (Daddy), l’un des principaux producteurs européens de sucre, se lance dans la culture de la stévia, un édulcorant naturel, en association avec deux autres acteurs de la filière, selon un communiqué reçu mercredi.

Cristal Union s’est associé à Mane, spécialisé dans les arômes et parfums, et à Lavollée, un distributeur d’ingrédients pour l’industrie agroalimentaire, pour investir “la filière Stévia depuis la culture de la plante jusqu’à la commercialisation de ses extraits de très haute qualité”.

La plante, originaire d’Amérique du Sud, est un substitut naturel, sans calorie, au sucre et aux édulcorants chimiques.

Mais, objet de controverses en raison de supposés effets abortifs, son utilisation a été longtemps interdite dans l’Union européenne comme aux Etats-Unis.

La France a finalement autorisé l’une de ses molécules, la Rébaudioside A, d’abord dans l’industrie alimentaire, puis comme édulcorant de table, à partir de septembre 2009.

Ses débouchés ne manquent pas: les industriels, tels Danone, Coca-Cola ou Pepsi, y ont de plus en plus recours pour leurs yaourts, sodas ou autres boissons aux fruits, pour satisfaire le goût des consommateurs pour les produits allégés et pour un édulcorant naturel.