2 milliards de dinars de transferts

Par : Hamza

On connaît la stratégie développée par le groupe marocain AttijariWafa Bank
pour conquérir la clientèle maghrébine installée en Europe et
particulièrement en France, et visant particulièrement les transferts vers
leurs pays d’origine.

 

En Tunisie, le groupe devrait s’appuyer sur sa filiale tunisienne et son
réseau européen pour développer ses opérations avec les Tunisiens de
l’étranger. Dans le cadre de ces mêmes objectifs, le Groupe Caisse d’Epargne
(GCE), quelques semaines seulement après son entrée dans le capital de la
BTK, met en place une stratégie visant l’épargne des migrants tunisiens en
France en leur proposant une baisse des coûts des transferts et une
optimisation de la sécurité de leurs transactions.

 

La GCE bénéficiera, également, d’un avantage significatif, puisqu’elle
revendique (comme clients) pas moins de 25% des résidents tunisiens en
France.

 

On rappelle, également, que les transferts des Tunisiens à l’étranger
s’élèvent annuellement à 2 milliards de dinars.
 


M.G.S.