GASTON Y A LE TELEFON QUI SON

Par : Autres
 

___________________________________

Par
Ibtissem

 

 

Pour les
moins jeunes d’entre nous, cette chanson de Ninno Ferrer avait fait fureur à
l’époque et on ne compte pas les chansons dans toutes les langues sur cette
merveilleuse invention accidentelle de Graham Bell. Accidentelle car pour
l’anecdote, Mr Bell ne savait pas qu’il avait inventé quelque chose quand un
de ses collaborateurs lui a demandé, qui était dans une autre pièce de son
labo vient lui dire : Mr vous m’avez appelé, et il lui répondit non, je
chantonnais. Et comme un scientifique aguerri, il découvrit qu’il avait
transformé une voix en onde électrique et que cette voix était transportée
dans une autre pièce et cela a démarré ainsi …

Maintenant on transporte avec fil et sans fil et les voix font le tour du
monde en quelques secondes, etc. Et le secteur se développa à une vitesse
exponentielle au début à la vitesse du son puis à la vitesse de la lumière
et tout explosa quand le mobile se démocratisa et devint un outil de
travail.

Imaginez en Tunisie qu’il y a en moyenne 2 abonnés au téléphone par famille,
et on trouve des familles de 4 personnes ou il a si on compte le bureau et
la maison : 4 portables et 2 fixes, soit 6 lignes au moins !

Et ceci demande une gestion et une maintenance d’un tas d’équipements et une
foule de logiciels à mettre en place et actualiser : 3.000 personnes s’en
occupent à Tunisie Télécoms, et l’Etat qui connaît les lourdeurs de son
administration a fait développer le service privé de téléphonie et Tunisiana
dynamique à souhait est venu agir comme catalyseur intelligent du secteur
qui a obligé à ce que la grande des télécoms la suive dans certains domaines
parfois très simples : la carte à 5 DT est l’exemple le plus simple.

Mais il faut préciser que la minute reste chère, à 140 millimes cela fait
que le SMIG représente 30 heures de téléphone soit une heure par jour, déjà
si on compte les «bonjour comment ça va», cela fait déjà à l’ensemble des 5
millions d’abonnés et par communication environ 12.000DT la seconde …

Il faudrait peut-être qu’il y ait 3 ou 5 opérateurs et le coût du téléphone
s’en ressentira mais pas la consommation totale car il y aura en principe
augmentation de la consommation : mais si tout le monde se téléphone qui va
travailler ?

Heureusement qu’avec le travail de titans qu’a effectué le secteur des
télécoms, on arrive à une société tunisienne qui pèse environ 6 milliards de
DT –soit environ l’équivalent de 85 millions de barils, pour une boite qui
fait du service dans un tout petit pays …

Bonne continuation messieurs, on est fier de vous, mais une question :
Pourquoi il n’y a que les Français qui s’intéressent à vos 35% ? Est-ce un
partage du monde en rondelles : tu prends l’Afrique du Nord, je prends le
Moyen-Orient, elle prend l’Amérique latine, ça vous rappelle rien tout ça ?