Comment les Tunisiens ont passé les longues nuits du couvre-feu ?

Par : Hamza

tunisie-couvre-feu-internet-famille-wmc.jpg

Obligés de rentrer chez eux assez tôt pour éviter l’heure fatidique du couvre-feu. Pour certains c’est l’obligation de quitter plutôt que d’habitude leurs bureaux, pour d’autres les pauses et virées de fin de journée sont écourtées ou carrément annulées en raison des contraintes des horaires du couvre-feu (du 22 janvier au 3 février inclus), 20H au début de l’instauration, puis 22H et à la fin minuit.

Comment les Tunisiens ont occupé ces longues nuits du couvre-feu sur Internet ?

Nous avons analysé le comportement des lecteurs/visiteurs au cours de cette période du couvre-feu (22 janvier au 3 février 2016) sur des sites d’informations en ligne (en utilisant l’échantillon qui a servi à établir le 1er baromètre des médias en ligne ) en comparaison avec la même période précédente, du 8 au 21 janvier 2016.

A la fin de cette période du couvre-feu et pour une progression de 6% de l’audience globale, la part des accès mobiles à partir de la Tunisie a fait un bond de 24%.

43% de l’audience à partir de la Tunisie ont été effectués à partir d’un Smartphone au cours de la période du couvre-feu, contre 38% au cours de la période précédente (du 8 au 21 janvier 2016) (1). Cette augmentation a été faite aux dépens de la part des ordinateurs portables et fixes; alors que la part des accès à partir des tablettes est restée relativement stable à 6,5%.

Les pics des accès au cours des soirées du couvre-feu se sont particulièrement concentrés entre 20H et 22H, alors que pendant la journée les pics s’étaient un peu plus concentrés entre 11H et 13H.

Les centres d’intérêts ayant le plus progressé au cours de cette période de couvre-feu, ce sont les NEWS, la POLITIQUE, les SPORTS, le CINEMA et un peu moins la TV.

——————–