Téléphonie : Que va-t-il se passer maintenant ?

telfixe0305.jpgEn
prenant la décision de mettre fin au monopole de Tunisie Télécom dans le
domaine de la téléphonie fixe, comme il l’a fait en matière de téléphonie
mobile, notre pays adresse un message clair aux investisseurs de tous bords
à propos de la poursuite de l’ouverture tous azimuts de son économie… et pas
uniquement dans les secteurs apparentés aux technologies de l’information et
de la communication. Ceci sur le plan stratégique.

Sur le plan opérationnel, il ne fait aucun doute que la décision de briser
le monopole de Tunisie Télécom et de préparer la venue d’un second
concessionnaire ‘’Fixe’’ crée une nouvelle donne. Nous savons tous que la
téléphonie, secteur des plus vigoureux, est au centre du phénomène que nous
appelons : Convergence. Et qui implique que plusieurs technologies, à
l’origine indépendantes, fusionnent de plus en plus pour créer des solutions
polyvalentes.

Le cas typique de cette ‘’Convergence’’ est évidemment le GSM qui est
passé, en quelques années, du statut de simple téléphone mobile à celui de
plate-forme multimédias quand il a acquis, en plus, la faculté d’envoyer des
messages SMS et MMS, de prendre des photos, de lire des fichiers MP3 et MP4,
de recevoir des e-mails, de surfer sur Internet…

Bien sûr, tout cela n’aurait pas été possible avec la réussite que l’on
connaît aujourd’hui si la Tunisie n’avait pas créé une réelle ambiance
d’émulation, et ce, en faisant entrer la téléphonie dans l’ère de la
concurrence, via l’arrivée de Tunisiana sur le marché. Deux opérateurs, donc
concurrence, donc course à l’excellence…

Logiquement, nous devrions assister au même phénomène pour la téléphonie
fixe. Il faut d’abord comprendre qu’en faisant entrer la concurrence dans ce
secteur, nous poussons automatiquement Tunisie Télécom et le futur second
concessionnaire du fixe à la course à la créativité pour revaloriser le
téléphone fixe et ainsi inciter nos concitoyens à l’utiliser, le moindre des
arguments est que cela les aide à apporter plus de cohérence à leur
consommation en communication.

Pour les entreprises, il y a d’autres enjeux car le téléphone fixe est
encore, malheureusement, un média mal connu alors que, sous d’autres cieux,
il est un outil efficace de la promotion commerciale. A suivre !