Plus besoin d’autorisation pour ouvrir un centre d’appel

Par : R.B.H
 

___________________________________

 

am1.jpgLes
procédures d’ouverture d’un centre d’appels en Tunisie sont désormais
simplifiées au maximum. Un simple cahier des charges régira, en effet, cette
prestation fortement génératrice d’emplois.

L’information nous a été rapportée par l’un des visiteurs du Salon
international des centres d’appels qui a eu lieu récemment à Paris et auquel
a pris part Mme Khedija Ghariani, secrétaire d’Etat auprès du ministre des
Technologies de la communication, chargée de l’Informatique, de l’Internet
et des Logiciels libres. Et c’est Madame Ghariani qui a donné cette bonne
nouvelle aux visiteurs européens du salon qui désirent en savoir davantage
sur le secteur et les opportunités offertes en matière d’investissement en
Tunisie.

On attestera donc que tout est mis en place pour faciliter ces IDE de la
part des autorités de tutelle dès lors que cela favorise l’investissement,
l’emploi et la valeur ajoutée pour le pays.

Notons par ailleurs que ce salon a vu la participation d’une douzaine
d’entreprises tunisiennes.
 


R.B.H.