IBM parachève la cession de ses serveurs au chinois Lenovo

Par : AFP
8686449474895b80711cc33ce11b410c31f7c97c.jpg
à Pekin, le 14 août 2014 (Photo : Wang Zhao)

[29/09/2014 07:33:08] New York (AFP) Les groupes informatiques IBM et Lenovo ont annoncé que les conditions d’acquisition des serveurs d’entrée de gamme du groupe américain par son concurrent chinois étaient réunies et que la cession sera finalisée le 1er octobre.

Cette acquisition, validée en août par l’organisme de contrôle de l’investissement étranger aux Etats-Unis, fera du groupe chinois le troisième acteur sur le marché mondial des serveurs, évalué à 42,1 milliards de dollars (33,1 milliards d’euros).

“Avec la conclusion de l’acquisition (…), Lenovo s’adjoint une activité de niveau international qui va (lui) permettre d’étendre (son) potentiel dans le domaine du matériel informatique et des services aux entreprises, et fera de (lui) un solide numéro trois sur le marché mondial des serveurs”, a déclaré dans un communiqué Yang Yuanqing, PDG de Lenovo.

Le prix d’achat est d’environ 2,1 milliards de dollars (1,65 milliard d’euros) en numéraire et en actions, et donc inférieur aux 2,3 milliards de dollars initialement mentionnés.

IBM recevra 1,8 milliard de dollars en “cash” et l’équivalent de 280 millions de dollars en actions Lenovo.

IBM, qui se recentre de plus en plus sur les services informatiques aux entreprises et les services dématérialisés en ligne (“cloud”), avait annoncé fin janvier la cession de ces serveurs à Lenovo.

En 2005, le groupe chinois lui avait déjà racheté ses PC. Il est devenu en 2013 le premier fabricant mondial d’ordinateurs personnels, devant Hewlett-Packard, avec une part de marché de 17,7%.