Khemaies Jhinaoui, le chef de la diplomatie tunisienne, à l’occasion d’une visite officielle effectuée à Tripoli, lundi 11 juin 2018, a annoncé la reprise prochainement des vols de la compagnie Tunisair vers la Libye, après plusieurs années d’interruption.

Il a tenu une séance de travail à Tripoli avec son homologue libyen, Mohamed Taher Syala, consacrée à l’examen des moyens d’impulser le règlement politique en Libye et de renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays, indique un communiqué du département des Affaires étrangères.

Les deux ministres ont également examiné les moyens de promouvoir les exportations agricoles et industrielles tunisiennes en Libye en contrepartie de l’importation du pétrole brut et son raffinage en Tunisie, avant la prochaine réunion de la Commission mixte préparatoire au niveau des ministres des Affaires étrangères des deux pays, prévus le 5 juillet à Tunis, prélude à la tenue de la haute commission mixte au niveau des chefs du gouvernement qui aura lieu dans les prochains mois, ajoute le communiqué.

Les deux parties ont également examiné certaines questions consulaires en suspens ainsi que le dossier du remboursement des dettes libyennes auprès des cliniques de santé tunisiennes.

Le ministère des Affaires étrangères indique, d’autre part, que la visite du chef de la diplomatie tunisienne en Libye a constitué une occasion de consolider les relations stratégiques entre les deux pays et les moyens de réactiver l’initiative présidentielle et les résultats de la réunion ministérielle tripartite tenu le 21 mai à Alger et de la réunion du 29 mai à Paris visant à aider les parties libyennes au dialogue et à la négociation pour trouver une solution politique pour la crise dans ce pays.

Khemaies Jhinaoui s’est entretenu par ailleurs, lors de sa visite, avec de hauts responsables libyens sur les moyens de consolider les relations communes dans tous les domaines.

Selon le communiqué, le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen, Fayez Sarraj, “a mis en valeur l’initiative du président Béji Caïd Essebsi pour faire aboutir le processus de règlement politique en Libye ainsi que les efforts consentis par la Tunisie pour aider la Libye à surmonter cette crise et atténuer les souffrances de son peuple”.

Les deux parties ont passé en revue les relations bilatérales et les moyens d’aplanir les obstacles devant les échanges commerciaux et de simplifier les actions des sociétés dans les deux pays.

Jhinaoui a également évoqué les perspectives du processus politique en Libye lors d’un entretien avec le président du Conseil supérieur de l’Etat libyen, Khaled Mechri, qui a “salué le soutien de la Tunisie et du président de la République aux choix du peuple libyen et son aspiration à la sécurité et la stabilité”.

En marge de cette visite, il s’est s’entretenu, dans le consulat de Tunisie à Tripoli, avec des ressortissants tunisiens en Libye au cours, leur réaffirmant “l’intérêt porté par l’Etat à tous ses ressortissants, notamment en Libye”.

“Cette visite sera suivie par une série d’autres visites pour consacrer la politique de concertation avec les différents protagonistes libyens et renforcer le processus politique consensuel” dans ce pays, souligne le communiqué.