Webmanagercenter
Suivez-nous :
Actualité > Economie

    Tunisie: Hammamet, petits dauphins et gros requins!

  • Par Amel Djait

  • A peine la rubrique économique du journal télévisé du mardi 8 mars diffusée, que nous assistions à une levée de bouclier du côté de la ville de Hammamet. Facebook et Twitter ont tout de suite pris le relais. L’information a suscité la polémique sur la toile. Objet de la controverse, le premier coup de pioche d’un projet prétendu du siècle en Méditerranée. «Sea World» sort de l’eau. Sans permis de bâtir, affirme une source municipale.

    Initié par le clan du président déchu, le projet importé d’ailleurs serait désormais renvoyé aux calanques grecques. Les promoteurs se sont vus retirer le permis de bâtir, accordé sous le dictat de l’ancien régime.

    Futuriste, «Sea World» selon ses concepteurs, est axé sur l’immobilier et accessoirement sur l’hôtellerie et le para touristique. Une version finalisée que les services du tourisme tunisien n’ont vu qu’à moitié. Une des cartes maîtresses du projet est une tour de plusieurs dizaines d’étages. Ceci laisse entrevoir une conception qui ignore beaucoup du tourisme tunisien en général, et hammametois en particulier.

    Implanté sur 20 hectares, «Sea World» est aux antipodes des besoins de la ville-jardin qui n’a plus besoin de béton. Trop longtemps pensé pour et par des hôteliers, le tourisme tunisien gagnerait à profiter de cette occasion pour repenser son positionnement. Hammamet, particulièrement, devrait se mettre des objectifs nettement plus ambitieux. Mettre à niveau ses hôtels, dynamiser le para touristique, moderniser ses concepts pour tirer vers le haut le vieux Hammamet, en opposition à la station Yasmine, est primordial. Sauver de la médiocrité, de la saisonnalité ainsi que du délabrement qui l’étouffe depuis des années est urgent.

    Une infrastructure développée, une position géographique d’exception, deux aéroports internationaux, trois golfs, un port de plaisance, des centres de thalassothérapie et surtout l’espace, les jardins et la taille humaine de ses structures hôtelières sont des atouts inestimables à l’heure où tous les hôtels du monde montent en hauteur et finissent presque par se ressembler.

    Plus question de rester fermé aux innovations. Bien au contraire! Réfléchir aux besoins en anticipant, ne pas se précipiter à reproduire des modèles périmés est essentiel. Hammamet a tout pour être ressuscitée. Le tourisme tunisien n’a plus droit à l’amnésie. Par le passé, il a reproduit des modèles inadaptés comme la station Yasmine. 20 ans plus tard, 20 ans trop tard. La suite on la connaît. Elle a coûté cher.

    L’annonce du projet Sea World a suscité indignations et incompréhensions. A une heure de grande écoute sur nos écrans, le message principal s’est concentré sur de bonnes nouvelles concernant l’emploi. C’était ignorer la perspicacité de la société civile qui a aussitôt annoncé contestations et consternations.

    «Plus que les financements ou leurs sources, ce qui importe est d’être impliqué dans des choix aussi stratégiques pour notre région. Ce genre de projet semble démesuré et inadapté à notre tourisme. Remplir nos hôtels avec ce style de déjà vu? Ne nous faites pas miroiter autant de postes d’emplois à l’heure où nous y sommes si sensibles. Nous savons pertinemment que pour faire vivre Hammamet plus de deux mois par an, ce n’est pas ce genre de projets qu’il faut. Ce Sea World ne profitera nullement à la ville», résument avec ferveur de nombreux contestataires.

    Pourquoi Sea World? Pourquoi maintenant alors que le Premier ministre du gouvernement de transition déclare avoir des priorités sécuritaires avant tout? Les questions s’imposent: Quid du financement du projet? Quelle est sa valeur ajoutée? Quel est son impact sur l’environnement? Qu’est-ce qui explique que, sans rapport avec l’actualité brulante, on lui consacre autant d’écho sur le petit écran devenu grand par son impact?

    A voir et à entendre le promoteur assurer que «Sea World» verra le jour dans un délai de 30 mois avec à la clef la création de 12.000 emplois, ce projet serait la clef de tous les succès. Parier sur les orques et les dauphins ainsi que sur d’autres originalités pour apporter ce qui manque à Hammamet devient pour le coup bluffant.

    Une source bien informée affirme que le groupe en question serait impliqué dans de nombreux projets défaillants, annulés ou reportés. Celui de la Cité de la Culture, entamé en 2006 n’est toujours pas achevé. Différentes sources concordent à révéler de nombreuses embrouilles dont a largement parlé la presse nationale. Cependant, les péripéties que l’entreprise serait en train d’affronter pour l’achèvement de ce projet se dissiperaient. Aux dernières nouvelles, le chantier serait remis au cours du mois de juin 2011.

    Pour la petite histoire, les promoteurs de «Sea World» sont à l’origine de plusieurs projets via diverses sociétés dont la création d'une usine de verre plat, la construction d’un poste à quai et de ses dépendances au port de La Goulette, ainsi que la réalisation de l’Aéroport d’Enfidha. Les deux derniers ayant été annulés.

    Faisant partie du même groupe, la compagnie de construction routière Autoroute et la compagnie d’ATOBAN s’étaient aussi engagées à réaliser des projets dans leur domaine avec notamment le chantier de la déviation de Mahdia. Une affaire qui aurait été réglée à l’amiable! Du jamais vu, précise un opérateur dans les travaux publics.

    Assurément, les dauphins et les gros sous ne nagent pas dans les mêmes eaux ni ne vaquent sur les mêmes autoroutes!

  • - Tous les articles sur Mégaprojets

© webmanagercenter.com | 11 Mars 2011 06:00:00| Mots-clés : 19 commentaire(s)
DERNIÈRES NEWS
Galerie des entreprises
 
commentaires VOS RÉACTIONS À CET ARTICLE
  • Reaction    posté le 30/03/2011 a 16:59:52

    En lui meme c est peut etre un bon projet surtout revus pour s integrer dans le cadre local.mais pour le meme cout ne peut on pas reflechir a ameliorer ce qui existe pour le rendre plus rentable,surtout revoir le niveau du professionalisme des differents acteurs du tourisme tunisiens .

    par mohamed ali
  • stop    posté le 15/04/2011 a 10:01:05

    Il y a deja trop d'hotels ! mieux vaudrait renover, remettre à niveau ceux qui existe, que de construire encore et encore ... d'autant que l'impact sur l'eco-systeme est catastrophique, il n'y a qu'a voir le resultat sur la plage du vieux port d'hammamet et sur celle de nabeul !

    par khahina
  • Tourisme    posté le 15/03/2011 a 09:07:52

    En cette période, ce projet ne constitue aucun apport. son schéma de financement doit être publié. il n'est pas question que nos chères banques continueraient à financer le tourisme au détriment d'autres secteurs prioritaires.
    avant de penser à investir (en profitant de la faiblesse de notre position économique et financière) il faut sonder le tourisme et changer carrément son visage. la tunisie a doit à un nouveau visage.

  • piscine    posté le 13/03/2011 a 14:08:03

    Une piscine olympique serait beaucoup plus appropriée.j'invite tout le monde a visiter celle de bizerte pour voir ce qu'elle peut offrir aux familles et aux jeunes.c une vraie source de distraction et sa permet de pratiquer une multitude de sports aquatiques.

    par karim
  • blanchiment    posté le 13/03/2011 a 12:35:56

    Le tourisme a toujours été et sera toujours un moyen efficace de blanchir de l'argent sale...
    quand on voit la rentabilité economique de yasmine hammamet :
    2 mois de travail par an (et encore avec ramadan en été ca baisse encore)
    taux de remplissage minable
    dépenses moyennes par touriste et par jour ridicule...
    on se demande pourquoi, on a decidé d'investir autant d'argent à yasmine hammamet...

    par LAMINE
  • Faire du tourisme autrement    posté le 12/03/2011 a 22:07:16

    Oui, nous pouvons faire du tourisme autrement. pour cela, il nous faut repenser la programmation touristique nationale et l’inscrire dans une démarche de développement durable visant à concilier nécessités économiques et contraintes environnementales. nous livrons ci-dessous, à titre d’exemples, un ensemble de mesures concrètes qui peuvent être entreprises dans ce sens :

    envisager dès à présent la stabilisation de la fréquentation touristique en tenant compte des capacités de charge propres à chacune des régions touristiques à l’aide d’indicateurs environnementaux.
    procéder à la récupération de sites paysagers au besoin par la destruction de structures touristiques anciennes ou inadaptées à...suite

  • au secours    posté le 12/03/2011 a 17:38:23

    A l'heure de la croissance verte et de l'ecologie qui commande de construire autrement
    ce projet est un non-sens ! les touristes ne veulent plus se retrouver "parquer" comme dans des zoos...privilégier les bugalows ou menzels
    et les touristes dépenseront plus !et il y aura du travail toute l'année !

  • MEGA PROJETS TOURISTIQUES    posté le 12/03/2011 a 13:55:51

    Le tourisme est certes un pourvoyeur de devises pour notre pays mais examinons le résultat après cinquante ans d'investissements:

    -un endettement de 3 à 3,5 milliards de dollars d’après la bct
    -une dépense journalière moyenne par touriste de 60 dollars( la plus faible parmi les pays du sud de la méditerranée*) et donc des résultats bruts ne permettant pas de rembourser les dettes surtout pour les nouveaux projets
    -un service médiocre dans la majorité des hôtels qui contribue à diminuer sa rentabilité
    - une marginalisation du tourisme saharien et intérieur
    -le développement de pratiques douteuses de...suite

  • encore un mégaprojet?    posté le 12/03/2011 a 10:41:51

    Tout comme 'samadubai' , une marina à hergla, la marina de bizerte (déjà commencée mais bientot à l'arret total ...) etc etc...
    je suis aussi d'avis qu'il vaudrait mieux remettre l'outil existant à niveau et commencer à le gérer plus professionnellement afin de na pas encore plus défigurer la cote tunisienne avec d'affreux blocs de béton.

    rentabiliser l'outil déjà existant par des mises à jour serait plus approprié et amènerait (peut être) moins d'emplois mais aurait au moins le mérite de placer la tunisie sur la carte touristique comme l'ont fait les égyptiens et les turcs avec des hôtels et surtout un service digne de ce nom.


    par pascal Haegeman
  • Tourisme ciblé ou tourisme de masse    posté le 11/03/2011 a 23:34:07

    Où va t 'on avec le béton? yasmine hammamet fonctionne avec quel remplissage?il est temps de repenser le tourisme chez nous.améliorons la qualité du service. arrêtons le tourisme de masse. il n'est pas payant. optons pour un tourisme de qualité, comme l'espagne ou même le maroc.c'est un excellent créneau pour exporter sur place nos produits bio,entre autres, et très compétitifs de surcoît.le tourisme médical chez nous a également de beaux jours devant lui.nous devons penser à mieux le promouvoir.

    par Lassoued Bechir
  • Des mirages en rafales    posté le 11/03/2011 a 22:14:11

    On aimerait bien lire une mise au point officielle relative à ce "projet" mort né ,de la part du ministère du tourisme .

    par wahid Ibrahim
  • Yasmine Hammamet!    posté le 11/03/2011 a 16:57:01

    1/ yasmine hammamet a eu des difficulté au début mais a bien tourné après. on y voit des touristes qui ont les moyens et attire beaucoup de monde maintenant !

    2/ ce projet présente une alternative intéressante que nous n'avions pas jusque là et constitue un excellent coup de pub !


  • chassez le naturel, il revient au galop    posté le 11/03/2011 a 16:42:24

    Quand va-t-on cesser de vouloir faire ressembler la tunisie à dubaî et autres émirats? quand comprendra-t-on que nos zônes touristiques souffrent dèjà de trop de béton? il serait plus judicieux aujourd'hui de renover le parc hôtelier existant et de s'atteler à remplir de touristes les unités déjà existantes= pérennité des emplois

  • Hammamet, petits dauphins et gros requins    posté le 11/03/2011 a 16:30:02

    Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ? qui a dit que le projet de l'aéroport d'enfidha a été annulé ? vous prenez nos souhaits pour des réalités ?! non malheureusement cette autre aberration est là et bien là, et elle n'a fini de poser problème : un second aéroport à un tir de bouchon de champagne de monastir !!!

    par Nejia Bouziri
  • Hammamet, petits dauphins et gros requins!     posté le 11/03/2011 a 16:22:23

    Fantastique ! merveilleuse révolution ! fini le temps où nous assistions, comme des gogos-malgré-eux, à la présentation de mirobolantes et improbables maquettes de "projets" non-voulus, que des requins faisaient approuver à zaba (pas malgré lui, toutefois...) : sama, gulf financial house, etc...
    il faut être culotté, tout de même, pour tenter de faire gober ce genre d'engeance, à un peuple qui vient, de haute lutte, de récupérer voix au chapitre ! ou encore, pour se servir d'un jamil dakhlaoui (qui n'a pas encore perdu son réflexe d'applaudir à tout rompre à toute manigance - surtout si elle est inacceptable) pour présenter ses velléités en prime time au jt de 20h !
    merci, merci la révolution, de nous éviter ce genre de dérive : les requins ne passeront plus !!

    par Rachid Bouhamed
  • Stratégie ?    posté le 11/03/2011 a 13:45:14

    C'est un moment historique pour changer les stratégies touristiques dans notre pays, compter sur notre capital humain, des gens qui ont étudié le tourisme en tunisie ou ailleurs dans les différentes universités.

    on a plus de 7 millions de touristes par an et des recettes minimes comparé au maroc ou à la turquie qui font des recettes respectivement fois 7 et fois 10 que la notre.

    arrêter avec le tourisme de masse s'il vous plait , "yasmine hammamet" c est une grosse gaf ne faites pas une autre .

    par Wahwa du bled
  • Projet Sea World    posté le 11/03/2011 a 10:14:31

    Il est scandaleux qu'un changement de vocation ait été accordé pour ce projet il y a quelques mois et puis une autorisation de batir accordée tout de suite aprés pour ce terrain à vocation touritique " h"; ce terrain " appelé tanit " a été exproprié sous bourguiba aux hammamétois à un prix dérisoire pour utilité publique " propotion du tourisme " , les propriétaires de ces terrains et ceux d'autres qui ont subit la m^me injustice sont aujourd'hui des ouvriers chez les nouveaux seigneurs , c'était donc une insulte envres les hammmamétois et une humilition de changer déja la...suite

    par HAOUEL Nôomane
  • Neutre!    posté le 11/03/2011 a 09:29:46

    Cet article ne donne pas des faits, et ne donne pas le pour et le contre!

    il est temps que nos journalistes presentent l'information d'une facon neutre!


    par Ben Ayed
  • Une tour de 10 etages!!!    posté le 10/03/2011 a 23:06:39

    La plupart de vos lecteurs connaissent hammamet. là ou le projet est prévu les hôtels ne dépassent pas les 4 étages, alors venir édifier une tour de 10 étages, ne fera que défigurer notre cote. on a déjà raté yasmine hammamet, alors basta. vous savez que cherchent nos touristes, un grand parc avec une végétation dense et des bungalows espacés et confortable avec de belles terrasses ayant une vue sur la mer. quant au parc aquatique qu'ils aient le faire du côté de bouficha en seconde zone comme friguia.

Nom :
Email :
Titre commentaire :
Commentaire* :
A propos des commentaires
Les commentaires sont de type modérés, ils doivent respecter les règles de conformité à la loi et de bienséance. Les commentaires de type racistes, haineux ou d'attaques sans arguments fondés, qui mettraient en cause une personne d'une manière injurieuse ou diffamatoire, ou qui alimenteraient des rumeurs, notamment, ne seront pas validés.
Certains commentaires, compte tenu de leurs intérêts, peuvent faire l'objet de publication dans l'espace Tribune des lecteurs.
GALERIE DES ENTREPRISES (Annuaire)
  qatar airways    Laceramic    Ben Rehouma Industries     Shell  Tunisie    TEAMSWARE    FB606    CLASSE EXPORT    LOGIDAS