Webmanagercenter
Suivez-nous :
Actualité > Economie

  • Industrie : 46 entreprises dans l'aéronautique en Tunisie
  • Par Amel Belhadj Ali

  • La France est le plus grand donneur d’ordre aéronautique en Europe, et de ce fait, elle occupe la première place en tant que donneur d’ordre en Tunisie. 38 entreprises résidentes à capitaux 100% français, parmi lesquelles Alcen, Zodiac, Safran et Thales emploient 90% de la main-d’œuvre totale du secteur. L’Italie, la Grande-Bretagne (AEROSTANREW) et les Etats-Unis (PARADIGM PRECISION HOLDINGS) arrivent très loin derrière l’Hexagone.
  • Sur les 46 entreprises opérant dans l’aéronautique en Tunisie, 31 unités travaillent exclusivement pour la branche de l'aéronautique (montage d’aéronefs, câblage aéronautique, traitement de surface, pièces mécaniques de précision, formation,…), alors que les 15 autres travaillent partiellement pour cette branche. Ces entreprises opèrent dans les activités du plastique, de la mécanique, de l’électronique et de la maintenance.

    Les activités développées par ce secteur sont les composants électroniques, les faisceaux de câbles, les fonderies et usinage mécanique, la tôlerie fine, l’assemblage d’avion, les pièces en plastique, le traitement de surface, le développement logiciels et la maintenance et autres services pour l’aéronautique, indique le ministère de l'Industrie.

    Entre 2003 et 2008, la production du secteur est passée de 17 MDT à 116 MDT, réalisée en grande partie par les sociétés SEA Latelec, Zodiac, Eurocast, TTEI, Cofitel et MAT.

    Pour répondre aux exigences du secteur en main-d’œuvre qualifiée et en matière de normes exigées par l’industrie aéronautique, les entreprises opérant en Tunisie ont adopté un programme important de mise à niveau. Au mois de septembre 2009, le montant des investissements a atteint les 23 MDT dont 20 MDT pour les investissements matériels.

    Le parc aéronautique El Mghira entrera incessamment en activités. Rappelons que sa création a nécessité des investissements de l’ordre de 60 millions d’euros, il devrait créer, d’ici 2014, 750 emplois sur chacun des deux sites : celui réservé à Aerolia (10 hectares) et celui au réseau de sous-traitants. Parmi ces derniers, il y en a qui sont déjà identifiés, à savoir Mecahers groups (tôleries et pièces mécaniques), Mecanyvois (mécanique générale, outillages de presse, moules), Corse composites aéronautique (pièces en matériaux composites) et Figeac Aéro (pièces élémentaires mécaniques).

  • - Tous les articles sur Aéronautique

    Lire aussi :

    - Aéronautique : La Tunisie veut désormais une industrie à haute valeur ajoutée

    - Tunisie - Industrie: Le secteur aéronautique a besoin de 900 techniciens à fin 2010

© webmanagercenter.com | 18 Janvier 2010 16:30:00| Mots-clés : 1 commentaire(s)
DERNIÈRES NEWS
LES + PARTAGÉS
Galerie des entreprises
 
commentaires VOS RÉACTIONS À CET ARTICLE
  • Qui veut peut    posté le 20/12/2010 a 15:56:45

    On a la capacité pour intégrer le marché mondiale

    par mejdi
Nom :
Email :
Titre commentaire :
Commentaire* :
A propos des commentaires
Les commentaires sont de type modérés, ils doivent respecter les règles de conformité à la loi et de bienséance. Les commentaires de type racistes, haineux ou d'attaques sans arguments fondés, qui mettraient en cause une personne d'une manière injurieuse ou diffamatoire, ou qui alimenteraient des rumeurs, notamment, ne seront pas validés.
Certains commentaires, compte tenu de leurs intérêts, peuvent faire l'objet de publication dans l'espace Tribune des lecteurs.
GALERIE DES ENTREPRISES (Annuaire)
  DOT IT    SUDINVEST    PANORAMA TOURISME TUNISIE    Compagnie Gestion et Finance - CGF-     MANAGERSOFT    Avicenne Private Business School    SIEMENS TUNISIA    NARSIL TECHNOLOGY