CEDEAO – UE : Une zone de libre-échange sans intégration économique

Par : Tallel
 
 

europe020506.jpgParadoxalement,
l’Union européenne est en train de négocier des Accords de partenariat pour
l’instauration d’une zone de libre-échange avec la CEDEAO qui n’existe –ou
presque- que sur papier. C’est doute pour cette raison que le ministre
sénégalais du Commerce, Mamadou Diop Decroix, a estimé la semaine dernière
que ‘’les accords de partenariat économique qui seront signés prochainement
entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et
l’Union européenne (UE) ne sont pas sur la bonne voie’’.

Il a indiqué qu’il y a plusieurs raisons à cela, notamment des lenteurs au
niveau de la CEDEAO. De ce fait, le ministre affirme que l’Afrique souffre
d’une absence d’intégration réelle. Tout en rappelant que l’Union européenne
affiche un taux d’intégration de 66% pour le commerce intra-européen contre
seulement 6% pour l’Afrique, Decroix souligne que ‘’l’intégration de la
sous-région est une obligation”. Par voie de conséquence, il appelle les
chefs d’Etat (africains) à s’impliquer davantage dans le processus
d’intégration du continent, tout en souhaitant, au passage, une
renégociation des Accords de Cotonou.

Rappelons que les Accords de partenariat économique prévoient la création
d’une zone de libre-échange entre la CEDEAO et l’UE pendant une période de
12 ans, à compter du 1er janvier 2008.


T.B.